UMR EFTS
Education, Formation, Travail, Savoirs  MA122

Coord. Michel Grandaty et Lizanne Lafontaine

La plupart des tâches d'apprentissage requièrent un effort conscient et un temps considérables pour passer d'un traitement d'abord contrôlé à un traitement automatique. Ces tâches portent sur des connaissances secondaires et pour lesquelles notre cerveau n’aurait pas eu le temps d’évoluer pour permettre la mise en œuvre d’un processus d’adaptation – imprégnation. A contrario les apprentissages adaptatifs qui ne nécessitent aucun enseignement concernent des connaissances primaires, présentes depuis des milliers d’années, comme le langage oral ou l’évaluation de petites quantités. Une limite très importante des apprentissages adaptatifs relève du fait qu'ils ne permettent pas à l'enfant d'apprendre les connaissances qui font partie de son environnement quotidien.

Au moment où un changement d’orientation politique, en France, la refondation de l’école, amène à reconstruire les cycles et à mettre l’accent sur la maîtrise du langage en vue de mieux lutter contre l’échec scolaire, il est utile de faire un point sur cette question : le langage oral a-t-il besoin d’être enseigné à l’école et si oui, sous quelle forme ? Le dossier abordera cette question en décrivant la nature réelle du rapport entre l’oral et l’écrit afin de se poser ensuite la question de la nature de l’objet oral à l’école : objet simplement « travaillé » (situations orales plus ou moins contrôlées) ou objet « enseigné » (dispositifs et contrats didactiques explicites) ? L’écrit et l’oral sont-ils si distincts et certaines formes d’oral participent-elles du domaine des « connaissances secondes » ?


Martine De Grandpré, Lizanne Lafontaine, Ginette Plessis-Bélair

L’oral pragmatique : un objet d’enseignement/apprentissage nécessaire pour faciliter l’entrée des élèves dans le monde scolaire

Le Programme de formation de l’école québécoise (MEQ, 2001) propose l’enseignement/apprentissage de plusieurs objets du volet pragmatique pour développer la compétence à communiquer oralement des élèves, mais on en sait peu sur les pratiques des enseignants (Dumais, 2014 ; Nolin, 2013). Une recherche qualitative a permis de dresser un portrait de cet enseignement au préscolaire 5 ans et au 1er cycle du primaire. Dans cet article sont décrits les objets d’enseignement/apprentissage et les stratégies pédagogiques retenus par les participants, de même que le sens qu’ils accordent à l’enseignement de l’oral pragmatique.
Mots-clés : oral pragmatique, didactique, stratégies pédagogiques, préscolaire 5 ans, 1er cycle du primaire

Although the Québec Education Program (Programme de formation de l’école québécoise) (MEQ, 2001) recommends the teaching and learning of several practical elements in order to develop students’ oral communications skills, little is known about relevant teaching practices (Dumais, 2014; Nolin, 2013). Based on a qualitative study, it is possible to sketch an outline of this kind of instruction in primary (5 year-old students) and grades 1 and 2. This article describes teaching/learning objectives and pedagogical strategies retained by participants, as well as the significance attributed to practical oral skills instruction by these participants.
Keywords: practical oral skills, didactics, pedagogical strategies, primary, grade 1, grade 2


Christian Dumais

Proposition d’une typologie des objets d’enseignement/apprentissage de l’oral

 Les recherches menées au cours des dernières années font état d’une difficulté pour les enseignants à saisir le concept « oral » et à cerner ses objets d’enseignement/ apprentissage (Dumais, 2014; Garcia-Debanc, 2004). Afin de remédier à cette problématique, une recherche de nature théorique, dont la méthodologie est l’anasynthèse (un processus général d’élaboration d’un modèle [Legendre, 2005]), a été réalisée. Elle a permis de mieux définir ce qu’est l’oral et d’élaborer une typologie des objets d’enseignement/apprentissage de l’oral comportant 2 grands volets (un volet structural et un volet pragmatique) ainsi que 10 types incluant 334 objets de l’oral définis.
Mots-clés : oral, typologie, objet d'enseignement/apprentissage, recherche théorique, anasynthèse

Recent studies put in light the difficulty teachers of both primary and secondary levels experience when it comes to understand the speaking skills or ‘oracy’ concept as well as the speech-based subjects of instruction/learning (Dumais, 2014; Garcia-Debanc, 2004). To address this situation, a theoretical research has been undertaken following the anasynthesis method (a general process of model development [Legendre, 2005]). This study’s contribution lays in the overall understanding of the “oracy” concept and more importantly, in the elaboration of a progressive model of speech-based subjects of instruction/learning. This model, a typology, divided in two main plans (structural and pragmatic), counts 10 different types and 334 well defined speech-based subjects.
Keywords : oracy, typology, speech-based subjects of instruction/learning, theoretical research, anasynthesis


Lizanne Lafontaine, Éric Morissette, Myriam Villeneuve-Lapointe

L’intégration de la littératie volet oral dans des pratiques de classe au préscolaire et au primaire québécois en milieu défavorisé

Nous avons mené deux recherches-action-formations portant sur les pratiques de littératie volet oral de 22 enseignantes québécoises du préscolaire et du primaire de milieu défavorisé (élèves de 5 à 12 ans). Nous expliquons leur vision et leur compréhension de la littératie vue comme porte d’entrée efficace afin de motiver des enfants de milieu défavorisé à travailler l’oral. Nous montrerons également comment elles ont intégré l’oral à leurs pratiques quotidiennes et présentons brièvement les situations d’apprentissage et d’évaluation en littératie volet oral qu’elles ont conçues et expérimentées dans leurs classes. Finalement, nous faisons état du renouvellement de leurs pratiques.
Mots-clés : littératie, oral, enseignement, renouvellement des pratiques, milieu défavorisé

We conducted two action-research-training projects focused on the oral literacy practices of 22 preschool and primary teachers working in disadvantaged communities in Quebec (students aged 5 to 12 years). We explain their vision and understanding of literacy as an effective way to begin motivating children in disadvantaged areas to work on oral skills. We also show how teachers integrated orality into their daily practice and briefly present oral skills learning and evaluation situations they designed and tested in their classrooms. To conclude, we discuss practice renewal.
Keywords: literacy, orality, teaching, renewed practice, disadvantaged communities


André Tricot, Stéphanie Roussel

Quelles connaissances de la langue orale est-il nécessaire d’enseigner ? Une contribution évolutionniste

L’enseignement de l’oral pose plusieurs questions depuis plusieurs dizaines d’années, notamment « comment est enseigné l’oral ? » et « pourquoi il est enseigné ? ». Cet article aborde une autre question : quel oral enseigner ? Un simple examen des programmes scolaires depuis un siècle montre que la réponse à cette question n’est ni claire, ni explicite. Cet article propose une réponse très simple, dont la source se trouve en psychologie évolutionniste : ce sont les formes récentes d’oral qu’il faudrait enseigner, celles apparues depuis moins de 5 000 ans, ou les formes qui ne font pas partie de l’environnement des enfants. En effet, les connaissances apparues précocement chez homo sapiens et présentes dans l’environnement des enfants n’auraient pas besoin d’être enseignées car elles sont apprises de façon implicite. Trois types de connaissances orales nécessiteraient donc un enseignement : l’oral littéraire, les tâches scolaires orales et les connaissances orales qui ne font pas partie de l’environnement des enfants et qui sont pourtant nécessaires aux adultes de notre société.
Mots-clés : oral, apprentissages implicites, apprentissages explicites, approche évolutionniste de l’éducation

He teaching of oral language has raised numerous questions over numerous decades, notably, ‘How is oral language taught?’ and ‘Why is it taught?’. This article addresses another question: which type of oral language should be taught?  A simple analysis of educational programmes over the last century shows that the answer to this question is neither clear nor explicit.  This article offers a very simple response, the source of which can be found in evolutionary psychology: it is the recent forms of oral language that need to be taught, those that have emerged over the last 5000 years or less, or the forms which do not form part of children’s environment.  In fact, oral knowledge which emerged precociously amongst homo sapiens and which is present in children’s environment does not need to be taught because it is learned implicitly.  Three types of oral knowledge therefore need teaching: literary oral language, oral educational tasks and oral knowledge that does not form part of children’s environment and which is, however, necessary to adults in our society.
Keywords : oral, implicit learning, explicit learning, evolutionarily informed education

Élisabeth Bautier

Et si l’oral pouvait permettre de réduire les inégalités ?

Dans un premier moment, cet article revient sur la place de l'oral dans l'enseignement, son lien avec la scolarisation des enfants de milieux populaires, sur les rapports anciens entre oral et apprentissage des savoirs, la diversité des travaux de recherche sur l'oral qui soulève la question de leur didactisation. Dans une second temps, après avoir posé la distinction nécessaire entre langue et langage et la proximité nécessaire entre oral et écrit scolaires, l'auteur développe l'importance d'un oral pour apprendre permettant en particulier de travailler les rapports étroits entre langage et cognition, en d'autres termes de permettre aux élèves de construire dans l'oral de la classe le travail cognitivo-langagier nécessaire, compte tenu des évolutions curriculaires actuelles. En effet ces évolutions qui mettent l'accent moins sur la restitution que sur la compréhension et la conceptualisation , obligent à l'apprentissage de conduites discursives nouvelles pour une partie des élèves.

Mots clés : Oral, apprentissages, travail cognitive et langagier, évolution curriculaire, inégalités scolaires

In a first moment, this article reexamines the place of oral in education, its link with the education of children of the working classes, the old relations between oral and learning of knowledge, diversity of research on oral which raises the question of their didactization. In a second step, after laying the necessary distinction between language and speech and the proximity required between oral and written at school, the author develops the importance of oral to learn, to work in particular the close relationship between language and cognition, in other words to allow students to build in the oral of the class the necessary cognitive-linguistic work, given the current curricular developments. Indeed these developments that focus less on the restitution than on the understanding and conceptualization, require the learning of discursive behavior news for some students.

Keywords : Oral, learning,  cognitive and language work, curriculum development, educational inequality


Roxane Gagnon et Joaquim Dolz

Enseigner l’oral en classes hétérogènes : quelle ingénierie didactique ?

Cette contribution se centre la conception et la mise en place de dispositifs d’enseignement pour enseigner la production et la compréhension orales dans une visée inclusive. Nous intéressant à des contextes particuliers d’enseignement et d’apprentissages, le premier cycle du primaire et l’enseignement spécialisé, nous examinons le traitement de l’oral avec ces publics d’élèves aux besoins hétérogènes. Par l’analyse des dossiers de 37 étudiants, nous cherchons à comprendre comment les étudiants en formation à l’enseignement interprètent les prescriptions institutionnelles et les recommandations reçues en cours : quels objets oraux, quelles activités privilégient-ils, comment intègrent-ils dans leur dispositif les élèves à besoins particuliers ?
Mots-clés : production orale, école inclusive, dispositif didactique, enseignement primaire, enseignement spécialisé

Which characteristics apply to didactical sequences regarding the listening and speaking skills for special needs students? Which activities andfor which purposes? In this paper, we address the questions above by examining student files relating to the planning of oral activities and sequences. The 37 students involved in this study are enrolled in teacher education programs, focusing on primary school or special needs education.
Keywords : oral production, inclusive school, didactic device, primary education, special education


De la légitimité de séquences didactiques portant sur la discussion et l’exposé critique

Kathleen Sénéchal

Notre recherche doctorale vise à outiller l’enseignement de la communication orale par une démarche d’ingénierie didactique (Artigue, 1988) renouvelée par une collaboration avec des enseignants. Deux séquences didactiques destinées à l’enseignement de genres oraux, la discussion et l’exposé critique ont été élaborées et expérimentées dans le cadre de cette ingénierie collaborative. En vue de justifier la nécessité d’un enseignement explicite de certaines caractéristiques des genres choisis et d’établir la légitimité des contenus enseignables des deux séquences, nous avons procédé à l’analyse de la mise en œuvre de ces dernières au cours des deux phases d’expérimentation de notre recherche.
Mots-clés : genres oraux, séquence didactique, ingénierie didactique, légitimité, représentations

This doctoral research aims at providing the oral communication task with a didactic engineering procedure (Artigue, 1988), remodeled through the collaboration of teachers. Two didactic sequences intended for teaching oral genres, discussions and analytical speech, were formulated and tested as part of this collaborative engineering. In order to justify the necessity of teaching certain characteristics of the chosen genres explicitly and establish the legitimacy of the teachable contents of the two sequences, we proceeded to analyze their implementation throughout both testing phases of the research.
Keywords : oral genres, didactic sequences, didactic engineering, legitimacy, representations


Les connaissances mobilisées par l’enseignant en situation de classe : quelle prise en compte du contexte ?

Oriane Petiot, Jérôme Visioli et Stefano Bertone

Cet article vise à dresser une revue de la littérature traitant des connaissances mobilisées par les enseignants en classe. Trois conceptions des connaissances y sont exposées : (1) la première conception est celle des recherches réalisées dans le courant des pedagogical content knowledge (PCK), qui prônent un appui sur les situations réelles de classe et marquent ainsi l’ébauche d’une prise en compte du contexte ; (2) la deuxième conception est celle des travaux réalisés dans une acception didactique, qui accentuent cette prise en compte du contexte de classe dans l’étude de connaissances au cœur de l’action conjointe enseignant-élèves et médiées par le savoir enseigné ; (3) la troisième conception est celle des recherches s’inscrivant dans une perspective située et enactive, qui considèrent les connaissances comme fondamentalement couplées à un contexte inextricable et positionné comme une ressource pour l’action. Des perspectives de recherche sont envisagées pour appréhender ces connaissances dans le couplage enseignant-élèves et dans leur caractère incorporé.
Mots clés : Connaissances Mobilisées Par Les Enseignants, Connaissances Pédagogiques du Contenu, Contexte de Classe

This article aims to make a review of the literature on knowledge used by teachers in the classroom. Three conceptions of knowledge are described : (1) the first conception is that research carried out in the course of pedagogical content knowledge (PCK), advocating support on actual classroom situations and thus mark the outline of a consideration of the context ; (2) the second is the design of work in a didactic sense, that accentuate the inclusion of the class context in the study of knowledge at the heart of student-teacher joint action and mediated taught knowledge; (3) The third view is that research is part of a situated and enactive perspective, who consider knowledge as fundamentally coupled with an intricate context and positioned as a resource for action. Research perspectives are being considered to understand the knowledge in the teacher-student matching and incorporated character.
Keywords : Knowledge Mobilized By Teachers, Pedagogical Content Knowledge, Class context


La responsabilité éthique des Conseillers Principaux d’Éducation

Jean-François Dupeyron

Cette recherche essaye de comprendre la façon avec laquelle une population particulière – les Conseillers Principaux d’Éducation (CPE) en début de carrière – s’empare de l’injonction institutionnelle à « agir en éducateur responsable et selon des principes éthiques » et tente d’assumer la dimension éthique et déontologique de sa vie professionnelle. La méthode de travail, inspirée des protocoles des entretiens compréhensifs, mobilise un cadre théorique foucaldien afin de confronter celui-ci aux paroles des agents, interrogés de façon individuelle. Les dispositifs de formation pourraient s’inspirer de certaines conclusions, même si celles-ci à cette étape du travail doivent encore être affinées et si possible confirmées par des études complémentaires.
Mots-clés : Ethique, CPE, Foucault, déontologie, responsabilité

This research tries to understand the way with which a particular population – the beginners CPE - seize the institutional injunction “to act as a responsible educator and according to ethical principles”, and tries to assume the ethical and deontological dimension of its professional life. The work method, inspired by the protocols of the understanding talks, mobilize a foucaldian theoretical framework, in order to confront this one with the words of the actors, questioned in an individual way. The devices of formation should take as a starting point some conclusions, even if those with this stage of work must still be refined and confirmed if possible by complementary studies.
Keywords : Ethic, education, Foucault, deontology, responsability



 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page