UMR EFTS
Education, Formation, Travail, Savoirs  MA122

Accueil EFTS > Revue Les Dossiers des Sciences de l'Education

DSE38 - Activité de conception du formateur et formation professionnelle

Coordination du dossier : Jérôme Guérin, Paul Olry et Sébastien Chaliès


Parmi la diversité des activités menées par les formateurs, celle relative à la conception des situations et/ou dispositifs de formation, est peu étudiée et, de fait, reste à ce jour encore assez méconnue. La préoccupation première de ce dossier thématique est de permettre au lecteur d’avoir accès à des contributions qui, à partir d’ancrages théoriques et de méthodologies différents mais aussi de terrains d’étude singuliers (agriculture, enseignement, etc.), étudient l’activité de conception. Les contributions retenues au sein de ce dossier permettent de couvrir trois types d’enjeux en matière de conception des situations et/ou dispositifs de formation. Certaines étudient comment et dans quelle mesure l’activité de conception du formateur parvient à prendre en considération les contraintes et les aménagements nécessaires au passage de la transmission/acquisition des savoirs au développement de compétences singulières chez les formés. D’autres contributions interrogent plutôt la place du métier, objet de formation plus ou moins objectivité et formalisé, au coeur de l’activité de conception. À ce titre, elles posent des problématiques connexes telles que par exemple celle relative au statut des formateurs et à la nature de leur expertise. Enfin, certaines contributions étudient plus spécifiquement comment concevoir des situations et/ou dispositifs de formation dont l’objectif serait de participer à la construction de compétences plus générales (par exemple les « soft skills » relatives au travail en équipe, à la pensée critique, etc.) de plus en plus attendues dans de nombreux domaines professionnels.

Jérôme Guérin, Catherine Archieri, Benjamin Watteau, André Zeitler
Conception de la formation dans une approche située de l’activité
Cet article rend compte d’une réflexion relative à l’activité de conception dans le champ de la formation des enseignants. Dans le cadre du stage, des apprentis-enseignants ont expérimenté une situation d’entretien conçue par des formateurs en référence aux concepts et principes méthodologiques de l’analyse de l’activité. L’objectif était de prendre l’expérience du tuteur de stage comme objet de discussion afin d’encourager la transformation des dimensions perceptives et interprétatives de l’activité des apprentis à propos du métier d’enseignant. L’analyse qualitative des matériaux a montré que progressivement les tuteurs saisissaient cette situation inédite pour dévoiler la complexité de leur action en classe, tout en prenant conscience du potentiel de l’entretien pour transformer leurs habitudes de conseil pédagogique.
Mots-clés : Apprentissage, activité, stage, tuteur, apprenti, professionnalisation.

This article reports on a reflection on design activity in the field of teacher training. During the course, trainees-teachers experiment an interview situation designed by trainers with reference to the concepts and methodological principles of the analysis of the activity. The aim was to take the experience of the tutor as an object of discussion in order to encourage the transformation of the perceptual and interpretative dimensions of the activity of apprentices in relation to the teaching profession. The qualitative analysis of the materials showed that gradually the tutors grasped this unprecedented situation to reveal the complexity of their action in the classroom, while becoming aware of the potential of the interview to transform their teaching counseling habits.
keywords : Apprenticeship, activity, traineeeship, tutor, apprentice, professionalisation.


Dominique Trébert, Laurent Filliettaz
L’analyse des interactions, une ressource pour l’activité du formateur-concepteur : le cas de la formation continue des tuteurs en éducation de l’enfance
Cet article s’appuie sur nos travaux portant sur l’accompagnement tutoral de la formation professionnelle en éducation de l’enfance. Cette contribution vise à montrer comment des résultats de recherche issus d’une perspective interactionnelle sur les pratiques de formation peuvent être réinvestis dans des dispositifs de formation continue à l’intention des tuteurs. Cette approhe permet notamment d’accéder à diverses facettes de l’activité du formateur-concepteur. En particulier, au-delà du cadre épistémologique à partir duquel le formateur s’adosse pour concevoir son activité de formation, nous accédons à l’activité de conception en acte telle qu’elle se déploie dans la dynamique interactionnelle entre le formateur et les tuteurs en formation.
Mots-clés : formation professionnelle, interaction, activité du formateur, conception en acte, tutorat

This paper draws on our work on guided learning and mentoring for the vocational training of early childhood educators. The aim of this contribution is to show how research results framed in an interactional perspective on training practices can be reinvested in continuing education programs for mentors. This chapter illustrates and discusses various aspects of the activity of the designer trainer. In particular, beyond the epistemological framework from which the trainer relies to design his training activity, we access the activity of conception-in-action as it unfolds in the situated interactions between a trainer and mentors in training.
Keywords : vocational training, interaction, trainer's activity, design in action, mentoring
-------------------

Paul Olry, Marie Noëlle Guillot, Marianne Cerf
Concevoir en continu un dispositif pour professionnaliser un métier en transition : le conseil agricole.
Nous étudions ici la conception continuée d’un dispositif d’échange entre pairs reposant sur une analyse conjointe d’expériences situées et mises en partage entre conseillers agricoles. Ce dispositif n’est pas conçu par eux à l’origine, mais par des chercheurs-concepteurs. L’enjeu premier du dispositif est de favoriser l’identification de nouvelles façons de faire l’expérience du couplage entre situation et activité de conseil. L’enjeu second est que ces professionnels s’approprient le fruit de leurs apprentissages croisés par l’échange. L’objet de la conception est donc de permettre cette identification et cette appropriation. Nous mobilisons les notions de formats et d’épreuves empruntées à Boltanski et Thevenot (1991) comme analyseurs d’apprentissages croisés d’une part, et d‘autre part comme organisateurs de la conception continuée de ce dispositif. Nous identifions trois formats proposés par les concepteurs, dont les conseillers se saisissent pour faire émerger de nouveaux possibles et contribuer à la dynamique de conception continuée. Celle-ci s’inscrit dans une capacité à agir ensemble qui, dans le cas présent, se traduit dans une capacité à s’entendre entre conseillers et concepteurs sur les conditions d’un couplage réussi entre activité et situation de conseil.
Mots-Clés : Dispositif d’échange entre pairs, coordination, conseil agricole, professionnalisation

The aim of this paper is to describe and understand how the design of a peer exchange framework is precised along different moments of sharing experiences of farm advisors. This framework is not designed by themselves but by researchers. Two main goals underline the conception process. The first one of it is to identify new ways to cross situations and advice activity. The second one for these professionals is to appropriate the results of what they have learned during the peer-exchange. To explain this process of learning by peer-exchange, we refere to two concepts defined by Boltanski and Thevenot (1991) : the frame and the challenge, as learning analysers. We identify three frames proposed by the designers to the farm advisors in the way to explore various pathways of advice. These ones are trained in work situations of the farm advisors. These work situations represent a challenge, discussed later in the time of peer exchange.
Keywords : Peer-exchange, coordination, farmer advice, professionalisation


Annie Malo
Les interactions sociales en contexte de stage : la prise en compte de leurs multiples effets pour la conception des dispositifs de formation
Cet article porte sur les interactions sociales vécues par différents acteurs du contexte de stage en enseignement. À partir d’un cadre théorique interactionniste stratégique, la recherche, réalisée à l’aide d’entretiens avec des tuteurs, des stagiaires et des élèves, montre la diversité des postures, des enjeux et des stratégies mobilisés par chacun. Les résultats documentent les effets multiples des interactions sociales sur l’adaptation de ces acteurs au contexte de stage, contribuant à nourrir la réflexion sur la conception de dispositif de formation à partir de l’expérience qu’en font les acteurs.
Mots clés : interaction, posture, stagiaire, tuteur, usager

This article focuses on the social interactions experienced by different individuals in the context of a teaching practicum. Based on a strategic interactionist theory framework, the research, conducted through interviews with tutors, interns and students, shows the diversity of postures, issues and strategies mobilized by each. The results document the different effects of social interactions on the individual’s adaptation in the context of the internship, which contributes to and feeds the thought process for designing training device based on each individual’s experience.

Keywords : interaction, posture, intern, tutor, user


Youri Meignan, Claire Masson
La conception dans l’activité de travail du formateur
Cet article interroge des conceptions de la conception de formation dans le travail du formateur. Nous l’envisageons comme processus ordinaire et continu de l’activité quotidienne. Nous mettons en discussion des approches de l’activité de travail en sciences de l’éducation qui s’opposent diversement à la conception taylorienne d’une activité de conception dissociée du travail du formateur. Nous rendons compte d’une intervention-recherche réalisée avec des acteurs de lycées professionnels agricoles répondant à une commande relative à la mise en œuvre d’une réforme. Nous indiquons les conditions méthodologiques requises pour investiguer la complexité du réel de l’activité. Nous montrons, à l’appui d’une analyse de matériaux empiriques, que l’activité quotidienne du travail de formateur recèle des formes de conception de la formation riches des enjeux de la production. Nous repérons une alternance de fonctions de la conception de formation dans le travail du formateur. Nous formulons l’hypothèse que cette alternance peut contribuer, dans une conception développementale de l’activité, à la formation DU travail des formateurs dans et par l’activité de travail.
Mots-clés : conception, activité, travail de formation, métier, intervention-recherche, formation du travail

This article questions conceptions of training design in the work of the trainer. We view it as an ordinary and continuous process of daily activity. We are discussing approaches to the work activity in the educational sciences that are differently opposed to the Taylorian conception of a design activity that is dissociated from the work of the trainer. We report on an intervention-research carried out with actors of a secondary agricultural vocational college responding to an order relating to the implementation of a reform. We indicate the methodological conditions required to investigate the complexity of the real activity. We show, in support of an analysis of empirical materials, that the daily activity of the work of trainer conceals forms of design of training rich in the stakes of production. We see an alternation of functions of the training design in the work of the trainer. We hypothesize that this alternation can contribute, in a developmental conception of the activity, to the training of the work of the trainers in and through the work activity.
Keywords: design, activity, training work, occupation, intervention-research, training of work


Hervé Tribet, Sébastien Chaliès,
Conception d’un dispositif hybride de formation à partir d’une théorie de la formation : étude de cas exploratoire
Cette étude de cas exploratoire vise (i) la présentation d’une conception par des formateurs d’un scénario de dispositif hybride de formation (DHF) à partir d’une lecture théorique singulière de la formation professionnelle d’adultes et (ii) l’analyse des retombées de la mise en œuvre de ce scénario sur l’activité des formés engagés dans la formation. Pour y parvenir, elle se structure en quatre parties successives. Suite à une revue de la littérature internationale relative à ce que sont les DHF et à la nature des formateurs y étant impliqués, une zone d’ombre relative aux modalités de conception de ce type de dispositif est formalisée.
Après avoir explicité les principaux postulats empruntés à la théorie de la formation professionnelle d’appui, le scénario conçu et mis en œuvre au sein du DHF support à l’étude est détaillé. Un des résultats obtenus est ensuite développé afin de montrer que ce scénario a permis d’accompagner les formés vers l’apprentissage de nouvelles expériences professionnelles. Enfin, une discussion relative aux modalités de conception des DHF est proposée.
Mots-clés : Dispositif hybride de formation, conception, scénario, théorie de la formation, étude de cas.

This exploratory case study aims at (i) presenting a design by trainers of a hybrid training system (HTS) scenario based on a unique theoretical reading of adult vocational training and (ii) analysing the impact of the implementation of this scenario on the activity of trainees involved in training. To achieve this, it is divided into four successive parts. Following a review of the international literature on what HTSs are and the nature of the trainers involved, a grey area regarding the design of this type of device is formalised.
After explaining the main assumptions borrowed from the support vocational training, the scenario designed and implemented within the HTS support to the study is detailed. One of the results obtained is then detailed in order to show that this scenario made it possible to accompany the trainees towards the learning of new professional experiences. Finally, a discussion on how to design HTS is proposed.
Keywords : hybrid learning program, learning design, scenario, theory of profesional training, case study



VARIA
Joelle Demougeot-Lebel
Le « bon cours » et le « mauvais cours » : analyse descriptive et essai de typologie des conceptions de jeunes enseignants-chercheurs en France
Cette recherche empirique s’inscrit dans la lignée des recherches sur les conceptions de l’enseignement des enseignants mais dans un contexte et avec un public nouveau. Elle s'appuie sur une enquête qualitative par entretiens semi-directifs auprès de 17 Maîtres de Conférences (en poste depuis trois ans tout au plus et issus de diverses disciplines), à propos des notions de « bon cours » et de « mauvais cours ». L’analyse met à jour 1) des difficultés à définir ce qu’est un « bon cours » et plus encore un « mauvais cours » ; 2) le peu de variété de termes employés et le fait que ceux-ci établissent un « bon cours » comme un processus et un résultat ; 3) l’absence de conceptions de nature disciplinaires et 4) une grande difficulté à distribuer les conceptions relevées dans les deux modèles de Hativa, Barak, & Simhi (2001) et de Fox (1983). Ce qui nous amène à proposer une typologie nouvelle.
Mots-clés : pédagogie universitaire, conceptions, enseignement, développement professionnel des enseignants du supérieur, enseignement supérieur.

This empirical study is part of research into teachers’ conceptions of teaching but in a new context and with a new audience. It is based on a qualitative survey conducted by semi-directive interviews with 17 lecturers (in the job for three years at most and across a range of subject areas) about the notions of ‘good’ and ‘poor’ lessons. The analysis reveals (1) difficulties in defining what makes for a ‘good’ lesson and even more so a ‘poor’ lesson; (2) the narrow range of terms used and the fact that the terms characterize a ‘good’ lesson as both a process and an outcome; (3) the absence of conceptions in terms of academic subject areas, and (4) great difficulty in categorizing the conceptions identified within the models of Hativa, Barak, & Simhi (2001) and Fox (1983). This leads us to suggest a new typology.
Keywords: University teaching, conceptions, teaching, vocational development of teachers in higher education, higher education.


Emmanuelle Brossais
La question du sujet dans les recherches en éducation. Contribution au débat à partir de trois conceptions du sujet
Cet article participe du débat sur la théorie du sujet dans les recherches en sciences humaines et sociales. Il s’agit plus particulièrement de répondre à la question : à quel sujet se réfèrent les études sur les pratiques d’enseignement et d’apprentissage ? Pour ce faire, j’expose trois conceptions du sujet correspondant à trois cadres épistémologiques distincts soit le sujet épistémique, le sujet social et affectif et le sujet de l’inconscient.
Mots-clés : sujet épistémique, sujet affectif et social, sujet de l’inconscient, pratiques enseignantes, pratiques d’apprentissage.

This article enters into the debate on the theory of the subject in research on the humanities and social sciences. The aim is to answer that question: what kind of subject does refer studies on teaching and learning practices? My intention is to explore the problem of the subject by examining three conceptions of subjects corresponding to three distinct epistemological frameworks. This paper puts forward an epistemological consideration on different ways of studying subject that is epistemic subject, social and affective subject and subject of unconscious.
Keyword: epistemic subject, social and affective subject and subject of unconscious, teaching practices, learning practices.


 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page