UMR EFTS
Education, Formation, Travail, Savoirs  MA122

le 8 décembre 2016
14h

Analyse de l'action didactique, de sa continuité et de ses déterminants. Cas de l'enseignement du titrage acide-base en classe de terminales tunisiennes

Ali Nouiri soutient sa thèse
sous la direction de Patrice Venturini et Habib Batis

Membres du jury :

  • Habib BATIS, Professeur des Universités, Directeur de thèse
  • Mohamed Lamine Ben ABDERRAHMAN, Professeur des Universités, Rapporteur
  • Jean-Marie BOILEVIN Professeur des Universités, Rapporteur
  • Abdelmajid NACEUR, Maître de conférences HDR, Examinateur
  • Isabelle KERMEN, Maître de conférences HDR, Examinatrice
  • Patrice VENTURINI, Professeur des Universités, Directeur de thèse


Notre étude s’inscrit dans le courant de réforme du système éducatif tunisien. Elle s’inscrit également dans le courant des analyses des pratiques effectives à des fins compréhensives et celui de la didactique comparée. Elle vise à analyser et comprendre les pratiques ordinaires d’enseignement de la chimie dans deux classes terminales tunisiennes lors de l’enseignement de la variation du pH au cours de la réaction entre acide et base. Egalement, elle se focalise sur les continuités et les discontinuités dans l’avancée des savoirs, entre différents registres sémiotiques, entre champs empirique et théorique, entre niveaux microscopique et macroscopique. Sur le plan théorique, nous avons combiné des descripteurs empruntés à la théorie de l’action conjointe en didactique et d’autres descripteurs spécifiques des savoirs concernés. Nous avons filmé deux enseignants l’un expérimenté, et l’autre quasi-novice dans l’enseignement à ce niveau. Les vidéos ont été retranscrites, structurées, puis analysées. Ces analyses ont permis d’établir que les enseignants observés construisent seuls les savoirs dans la classe et les exposent linéairement, seul l’enseignant expérimenté y revenant dessus pour les approfondir. Par ailleurs, l’action didactique du professeur expérimenté est caractérisée par une continuité dans l’avancée du savoir. A l’inverse, l’enseignante novice crée à son insu une multitude de discontinuités dans cette avancée. Nous avons aussi inférés certains de déterminants de l’action didactique. Ainsi, l’action des enseignants peut se comprendre en référence à l’institution « classes de terminales » dans laquelle ils enseignent. Elle peut également se comprendre au regard d’un point de vue sur l’apprentissage selon lequel les élèves apprendraient à partir d’un exposé cohérent des savoirs et d’un point de vue sur les savoirs scientifique selon lequel ces derniers ne se discuteraient pas. Ces éléments pourraient être pris en compte dans la formation des enseignants.

Mots – clés en français : Didactique chimie, Action conjointe, Continuité savoirs, Titrage acide base, Déterminants action


Lieu(x) :
Université Virtuelle de Tunis
ISEFC, salle Avicienne (2ème étage)
ISEFC
Salle Avicenne (2ème Étage)
'ISEFC   , Salle Avicenne (2ème Étage)

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page