UMR EFTS
Education, Formation, Travail, Savoirs  MA122

le 9 juin 2017
14h

Recherche-Intervention et accompagnement du changement en éducation : vers une approche contre-culturelle de l’émancipation

Dominique BROUSSAL soutiendra son Habilitation à Diriger les Recherches

Membres du jury :
- M. Yvan ABERNOT, Professeur de l'Enseignement Supérieur Agricole, École nationale supérieure de formation de l’enseignement agricole, Castanet Tolosan, Garant
- Mme Patricia CHAMPY-REMOUSSENARD, Professeure des Universités, Université de Lille 3
- M. Jean-François MARCEL, Professeur des Universités, Université de Toulouse-Jean Jaurès
- Mme Christine MIAS, Professeure des Universités, Université de Toulouse-Jean Jaurès
- Mme Lucie MOTTIER LOPEZ, Professeure ordinaire, Université de Genève, Rapporteure
- M. Jean-Luc RINAUDO, Professeur des Universités, Université de Rouen, Rapporteur

Résumé :
Cette note en vue de l’Habilitation à Diriger les Recherches présente une synthèse des activités réalisées au cours de ma thèse puis dans le cadre de mes missions d’enseignant-chercheur à l’Université de Toulouse Jean Jaurès. Elle s’organise de façon chronologique en trois parties. La première partie revient sur mon parcours doctoral ainsi que sur les travaux que j’ai conduits à propos des épisodes de malentendu survenant en début de cours. Une approche biographique est mobilisée, décrivant les conditions d’émergence de thématiques qui occupent une place importante dans mes recherches : ainsi les questions d’émancipation et d’accompagnement du changement. La deuxième partie rend compte des productions relatives à la professionnalisation dans le champ de la santé, à la transmission des normes et des valeurs en formation, à la construction des professionnalités. Elle analyse la façon dont un certain nombre de changements (réforme hospitalière, réingénierie de la formation, néo-évaluation) affectent ces processus. La constitution du changement comme objet de recherche est ensuite mise en évidence, de même que les enjeux épistémologiques et théoriques liés aux modes d’accompagnement. Après avoir clarifié l’approche du changement retenue et précisé la démarche de recherche-intervention que je mets en œuvre, la troisième partie de cette note interroge les principes épistémologiques fondant un accompagnement scientifique du changement. Elle s’ouvre ensuite sur le projet de recherche envisagé. Concernant l’approche contre-culturelle de l’émancipation que j’entends caractériser, celle-ci repose sur l’hypothèse selon laquelle la capacité de mobilisation d’œuvres culturelles hétérodoxes favoriserait l’émancipation des acteurs. Ce projet vise à étudier la façon dont un accompagnement scientifique du changement pourrait recourir à ce type de ressource dans une visée émancipatrice. Le modèle de l’éridostrakon est exposé et discuté. La note se conclut par un repérage des compétences qui ont pu être développées à travers différentes situations professionnelles, compétences que je discute au regard de la perspective de direction de recherches.

Lieu(x) :
Université Toulouse - Jean Jaurès
D31

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page