UMR EFTS
Education, Formation, Travail, Savoirs  MA122

le 31 août 2017
14h

Innovation et dynamique de l'implication professionnelle. Le cas d'une recherche-action dans le champ de l'administration universitaire

Soutenance de Lucile Courtois
sous la direction de Chrisitne Mias et Sabrina Labbé

Membres du jury :
Alain Baudrit, Professeur des Universités, Université Bordeaux, rapporteur
Frédérique Lerbet-Sereni, Professeur des Universités, Université Pau Pays de L’Adour, rapporteur
Véronique Bedin, Maître de conférences, Université Toulouse – Jean Jaurès
Sabrina Labbé, Maître de conférences, Université Toulouse – Jean Jaurès
Christine Mias, Professeur des Universités, Université Toulouse – Jean Jaurès
Gilles Monceau, Professeur des Universités, Université Cergy Pontoise
Alain Miaoulis, DGS, Université Toulouse Jean Jaurès

Résumé :

Cette thèse porte sur l’étude des dynamiques implicationnelles faisant suite à la mise en œuvre d’une innovation dans le champ de l’administration universitaire. Mises en place dans le cadre d’une démarche de recherche-action, nous avons souhaité interroger ces dynamiques à partir d’ancrages hétérogènes, non réductibles les uns aux autres, mais complémentaires. L’innovation en question renvoie à la mise en place d’une démarche participative et co-construite, permettant aux professionnels qui y sont impliqués de passer d’un statut qualifié d’agents, à un statut de co-auteur d’actions collectives. C’est par le biais d’une étude diachronique en deux temps de recueil de données par entretiens que nous avons cherché à mettre à jour les effets potentiels de cette démarche sur les dynamiques implicationnelle (hypothèse 1), représentationnelle (hypothèse 2) et identitaire (hypothèse 3) des professionnels interrogés. Les résultats, enrichis et étayés par différentes phases de restitutions investigantes, nous permettent de repérer que l’implication professionnelle s’exprime dans des formes d’être et d’agir qualitativement différentes entre les deux temps de recueil de données. L’innovation co-construite dans le cadre d’une recherche-action a notamment permis un renforcement identitaire, une réappropriation du sentiment de contrôle, une évolution de la représentation professionnelle du travail des professionnels administratifs interrogés, celle-ci passant d’une représentation « hors-sol » à une représentation collectivement assumée. Ainsi, ces résultats nous amènent à inscrire nos travaux dans une perspective de professionnalisation permanente, où l’innovation et la recherche-action permettent l’émergence d’une logique de renforcement de la professionnalité des acteurs concernés. Par ailleurs, en envisageant la démarche mise en place comme relevant d’un espace transitionnel, nous  interrogeons l’innovation et la recherche-action comme possibles vecteurs d’émancipation.
Mots-clés : Implication professionnelle, représentations professionnelles, identité professionnelle, innovation, recherche-action.

Lieu(x) :
Université Toulouse - Jean Jaurès
MDR, salle D29

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page