UMR EFTS
Education, Formation, Travail, Savoirs  MA122

le 22 juin 2018
14h

Variation des croyances sur soi des élèves : Une analyse des métaperceptions d’élèves inspirées par la catégorisation enseignante

STEPHEN GAGNEPAIN

Soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés

Variation des croyances sur soi des élèves : Une analyse des métaperceptions d’élèves inspirées par la catégorisation enseignante

dirigés par Yvan ABERNOT et Hélène VEYRAC

Composition du jury

M. Yvan ABERNOT   ENSFEA de Toulouse   Directeur de these
Mme Marie-Christine TOCZEK   Université de Clermont-Ferrand   Rapporteur
Mme Hélène VEYRAC   ENSFEA de Toulouse   CoDirecteur de these
M. Pascal ROQUET   Cnam Paris   Rapporteur


Mots-clés : Croyances,metaperception,autocatégorisation,catégorisation enseignante,Précision des métaperceptions,

Résumé :  
Qu’est-ce cet enseignant pense de moi ? Ce questionnement constitue le point de départ d’une recherche singulière dans le domaine des sciences de l’éducation : dans ce sens, nous proposons de caractériser la manière dont les croyances sur soi des élèves varient suite à la présentation d’informations sur les croyances de l’enseignant. Pour cela, nous nous appuyons sur les apports de la littérature relatifs aux croyances en milieu scolaire et aux métaperceptions (c.-à-d. aux croyances qui renvoient à la manière dont un individu imagine être perçu par un tiers). La revue de la littérature conduit à s’interroger sur l’influence que la présentation d’informations rattachées à la catégorisation enseignante peut avoir sur les autocatégorisations et métaperceptions des élèves. La problématique traitée présente des caractéristiques (comparaison des autocatégorisations - métaperceptions des élèves par rapport à la catégorisation de l’enseignant, présentation progressive des informations) qui nécessitent la mise en œuvre d’un protocole de recherche original. La réalisation de ce protocole s’appuie sur la participation de 216 élèves et de 12 enseignants de lycées professionnels en France. En résumé, les résultats indiquent que la présentation d’informations sur la catégorisation enseignante n’influence pas le fait qu’une majorité d’élèves imaginent être d’accord avec l’enseignant en ce qui concerne leur appartenance groupale, ne s’identifient pas aux mêmes catégories que celles qui leur sont attribuées par l’enseignant et ne cernent pas la manière dont l’enseignant les catégorise. Néanmoins, les résultats suggèrent que l’influence liée à la présentation progressive d’informations se matérialise par le nombre de catégories et par les dénominations des catégories que l’élève mobilise pour illustrer son autocatégorisation et sa métaperception. In fine, il faut retenir que la présentation d’informations rattachées à la catégorisation enseignante impacte plus le contenu des autocatégorisations et métaperceptions des élèves que la manière dont celles-ci s’articulent entre elles ou avec la catégorisation de l’enseignant. Les apports de cette recherche proposent des pistes de réflexion concernant l’influence des jugements de l’enseignant sur les élèves et la valorisation des informations mobilisées dans l’élaboration des métaperceptions.

Lieu(x) :
salle Aubert, ENSFEA de Toulouse 2 Route de Narbonne, 31326 Castanet-Tolosan

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page