Thème 2

Transformation des acteurs et des pratiques en éducation et formation

Cadrage général du thème


Le projet du thème 2 s’inscrit autour d’une thématique commune relative à l’appropriation de la prescription en éducation. Il est porté par trois principaux courants de pensée : les théories de l’activité et de l’ergonomie, la clinique selon une approche psychanalytique, l’anthropologie culturaliste.

Au sein de ce thème, les travaux sont plus précisément menés pour étudier, du point de vue des sciences de l’éducation et de la formation et/ou des sciences de l’information et de la communication, les pratiques des acteurs (apprenants, novices, experts, formés, formateurs, etc.) engagés dans des situations de travail et/ou de formation. Le caractère effectif de ces pratiques étant considéré comme central au sein des travaux du thème, une attention particulière est allouée à ce qui est fait ou dit de ce qui a été fait, aurait pu être fait ou devrait être fait par les acteurs eux-mêmes à l’occasion ou suite à ces pratiques. Pour ce faire, le concept d’activité, comme ceux « connexes » d’action (intentionnelle ou pas), de geste, de mouvement ou encore d’acte sont mobilisés.

Outre le fait d’étudier les pratiques professionnelles et leur développement en situations de travail et/ou de formation au travail, les travaux menés au sein de ce thème portent une attention sur la transformation des acteurs à l’occasion de ces pratiques en termes de processus et modalités d’appropriation de la prescription mais aussi d’apprentissage et/ou développement professionnels ou encore de créativité. En retour, les travaux portent aussi sur la transformation des contextes de réalisation de ces pratiques (contextes physiques, humains, professionnels, institutionnels, etc.). Les conditions de l’apprentissage et/ou développement professionnel et leurs retombées sur la construction du sujet, questionné à partir de différents ancrages épistémologiques, sont à ce titre au cœur du projet de ce thème.

Compte tenu des objets de recherche portés par le thème, les méthodologies qualitatives (Observations, entretiens, etc.) sont privilégiées. Elles permettent d’associer a minima des visées compréhensive et praxéologique aux recherches réalisées. Les études menées au sein du thème portent parallèlement une attention toute particulière aux retombées des pratiques professionnelles engagées sur les autres acteurs impliqués dans les situations de travail, notamment les enfants, les élèves ou les jeunes adultes.

Au sein de ce thème, les contextes dans lesquels se développent les recherches sont volontairement pluriels (enseignement, encadrement et éducation, intervention sociale, santé, formation professionnelle d’adultes, etc.).