Accueil EFTS

L’unité Mixte de Recherche « Education, Formation, Travail, Savoirs » (UMR EFTS) est sous la tutelle de l’université Toulouse Jean Jaurès et de l’École Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole.
L’UMR EFTS fédère l’ensemble des chercheurs en éducation de l’Université de Toulouse autour de problématiques de recherche spécifiques et complémentaires relatives aux processus d’éducation et de formation, au vécu et à la mise en œuvre du travail, à l'organisation et la diffusion des savoirs.

L’UMR EFTS fédère quatre entrées thématiques :

  • Phénomènes didactiques
  • Processus éducatifs, d'enseignement et d'apprentissage
  • ProfessionnalisationS EducationS
  • Conduite et accompagnement du changement

Actualités scientifiques

REF 2019

Rencontres internationales du réseau de Recherche en Éducation et en Formation



Calendrier des séminaires des entrées de l'UMR EFTS


Soutenances de thèse

 
Laurence Marty le 16/04/2019


Manifestations organisées


Rencontres internationales du réseau de Recherche en Education et en Formation


Évaluer les apprentissages, les enseignements, les dispositifs de formation : Penser le continuum des recherches collaboratives aux pratiques professionnelles  - 29 juin 2018

 Manifestation co-organisée par l'UMR EFTS


Colloque International
Mêlées et démêlés,
50 ans de recherches
en Sciences de l'Education
Toulouse,
20-21-22 septembre 2017

Activités de l'UMR EFTS


Exposition :


Les Dossiers des Sciences de l'Education


DSE40 - Mêlées et démêlés, 50 ans de recherche en sciences de l'éducation
Numéro coordonné par Pascal Dupont, Daniel Guy, Isabelle Fabre

DSE39 - Apprendre des interactions de soin
Numéro coordonné par Joris Thievenaz et Dominique Broussal


Tous les numéros

Actualités Education de Calenda (flux RSS)

  • Retours sur l’affaire de Creil, 1989-2019
    24 juin 2019
    Il y a trente ans, dans un établissement scolaire de Creil, survenait « l’affaire du foulard ». Que se cache-t-il derrière cette appellation, restée dans la mémoire collective ? Comment trois voiles de collégiennes dans une commune déshéritée de l’Oise ont-ils pu susciter autant de prises de positions et polémiques ? Comment et pourquoi la société française- civile comme politique-a-t-elle été (si) divisée ? Trente ans après les faits, c’est à ces questions que cette journée d’études s’attelle, au travers d’une série d’analyses fondées sur des recherches en cours, et appuyées sur une documentation renouvelée et en partie inédite.
  • Enquêter sur les choix des parents pour les éducations alternatives
    24 juin 2019
    Pourquoi des parents choisissent-ils de ne pas scolariser leur enfant ? Cette question, parmi les plus spontanément adressées au homeschooling, a suscité de nombreuses enquêtes empiriques, en particulier aux États-Unis. Raisonner en termes de « choix », « raisons », « motivations » ou « décisions » des parents en faveur d’une éducation alternative ne va pourtant pas de soi. Pour examiner les enjeux théoriques et méthodologiques de l’étude scientifique de ces « choix alternatifs », le workshop réunit des chercheuses et chercheurs dont les enquêtes, au sujet de parents qui instruisent leur enfant hors école ou bien qui les scolarisent dans des établissements alternatifs, mobilisent des concepts ou techniques d’enquêtes variées.
  • La fabrique des parents
    21 juin 2019
    L'objectif de cette journée est d'étudier la parentalité sous toutes ses formes, à travers trois questions principales : quelles sont les modalités d’entrée et d’exercice de la parentalité, en fonction des contextes sociaux, économiques, politiques, légaux, historiques, géographiques ou de la trajectoire propre du parent ? Comment évolue la parentalité en fonction de l’âge de l’enfant ? Comment les normes de parentalité (“bonne” ou “mauvaise” manière d’être parent, déclinaison de la parentalité en fonction du sexe du parent) influencent son exercice ? Cet appel est ouvert à toutes les disciplines de sciences humaines : histoire, sociologie, anthropologie, droit, géographie, démographie, etc.
  • La question du vivre-ensemble dans la  formation des enseignants. Des politiques aux pratiques
    20 juin 2019
    Ce numéro de la revue Éthique en éducation et en formation examinera les questions de formation des enseignants en lien avec les politiques nationales (neutralité, laïcité, multiculturalisme...), mais il pourrait aussi inclure des textes sur la formation à l'éducation au vivre-ensemble, de manière plus large, par exemple, la formation des enseignants au dialogue, au règlement de conflits, etc., ou encore à travers différentes disciplines. Dit autrement, ce numéro ne se limitera pas aux orientations politiques des différentes régions étudiées.
  • Éducation au plurilinguisme et au développement durable
    20 juin 2019
    Le XVIe colloque international de l’Association française d’éducation comparée et des échanges (AFDECE)organisé avec le laboratoire EDA de l’université de Paris Descartes et la faculté des Sciences de l’éducation de l’université Saint Joseph (USJ) de Beyrouth au Liban, se tiendra au Liban les 23 et 24 octobre 2019.
  • L’esprit musicien et la forme scolaire
    20 juin 2019
    En bon oxymore, la formule séduit et donne à penser. Mais pourquoi ? Que dit-elle et à qui ? Sur quels consensus – dicibles ou pas – fonde-t-elle sa dynamique de contradiction ? Voit-on tous bien la même chose ici et pourquoi ? Nos journées d’étude travailleront à librement questionner l’obscure clarté qui nous tombe de cette formule. Cet « esprit » doit-il insuffler une dose minimale de déviance chez un élève dont l’idéal serait d’intégrer parfaitement les normes d’un système éducatif ? Ou s’agit-il au contraire pour un enseignant chez qui « être scolaire » serait paradoxalement péjoratif, de rêver aux valeurs supérieures d’implication, d’autonomie, de créativité et de synthèse portées par la figure moderne de l’artiste ?
  • L’histoire et la géographie, disciplines d’éducation, de recherche et de développement
    19 juin 2019
    À travers leur enseignement, l’histoire et la géographie transmettent des compétences, le savoir être et le savoir-faire dont chacun peut se servir dans la vie. En vue de promouvoir leurs finalités éducatives, les professeurs Pierre Kipre (historien) et Alphonse Yapi-Diahou (géographe) ont œuvré de longues années durant au sein du département d’histoire et de géographie de l’ENS d’Abidjan. Ainsi, par leurs enseignements, leurs travaux de recherche et par leur position institutionnelle respective, ils ont contribué à forger, dans la conscience de plusieurs générations de cadres ivoiriens, une mentalité de citoyens responsables, conscients des enjeux du développement et capables d’affronter les défis de notre société. Pour toutes ces raisons, ils méritent la reconnaissance de la communauté scientifique et universitaire.
  • La construction de l’espace européen de l’enseignement supérieur, 20 ans après le lancement du Processus de Bologne
    19 juin 2019
    20 années après la signature du Processus de Bologne, le moment semble opportun de procéder à un bilan de son implémentation. Il s’agit de se concentrer sur sa dimension processuelle et sur les évolutions et les réponses organisationnelles et/ou stratégiques apportées à sa mise en pratique par les établissements d’enseignement supérieur concernés. Le regard porté sur le Processus de Bologne ne saurait être exclusivement managérial. La mise en œuvre du Processus de Bologne, non normatif, avec des déclinaisons nationales souvent induites par des politiques particulières, s’est souvent heurtée à des difficultés d’appropriation et de légitimation par les acteurs des systèmes d’enseignement supérieur, ce qui pose le problème, finalement, de l’efficacité du Processus. Il est également intéressant d’étudier les universités comme acteurs et producteurs de discours relativement à la construction européenne.
  • Forger sa professionnalité de professeur·e des écoles
    18 juin 2019
    Dans le cadre de l'universitarisation de la formation des enseignant·e·s, les professeur·e·s des écoles stagiaires se forment à et par la recherche : cette journée revient sur les modalités de formation, les productions intellectuelles et les effets identitaires de cette universitarisation.
  • Nouveaux cahiers de la recherche en éducation (NCRÉ) – Textes non thématiques et dossiers thématiques
    17 juin 2019
    La revue Nouveaux cahiers de la recherche en éducation (NCRÉ) est sous laresponsabilité de la faculté d’éducation de l’université de Sherbrooke et publie desarticles de provenance variée, du Canada et de l’étranger. Elle publie trois numérospar année. Les NCRÉ est une revue scientifique francophone, publiée en libre accès en version électronique.
  • Vulgarisation scientifique : rendre sa thèse accessible
    17 juin 2019
    Dans un contexte où la démocratisation et la diffusion des savoirs sont amplement valorisés, au moyen de manifestations scientifiques et concours comme « Ma thèse en 180 secondes », les pratiques de vulgarisation peuvent constituer une occasion privilégiée de se faire connaître et de déjouer le possible isolement du chercheur. Il s’agira d’interroger les enjeux et les modalités de transmission de son travail, selon les espaces de présentation et les publics rencontrés. Quelles méthodes de vulgarisation permettent d’envisager l’adaptation de savoirs produits dans un contexte universitaire à la diversité des publics auxquels le chercheur s’adresse ? D’autre part, comment ce dernier peut-il bénéficier de ces expériences de transmission pour enrichir sa recherche en la confrontant à d’autres points de vue ?
  • Enjeux de l’interculturalité et de la pluriethnicité en Guyane
    12 juin 2019
    La dimension multiethnique et multiculturelle de la Guyane est un trait constitutif de ce territoire français d’Amérique du sud. En conséquence, des disparités et des hiérarchisations sociales et culturelles sont à l’œuvre et impactent les conditions de vie de la population (Piantoni, 2008). Le professionnel intervenant dans le champ de la protection de l’enfance sera ainsi, à son insu, amené à jauger la question de la bientraitance à l’aune de ses propres outils internes, c’est-à-dire au regard de sa propre expérience d’enfant ayant grandi dans une culture donnée. Comment ces professionnels s’y prennent-ils face à cette altérité culturelle révélant leur propre « sentiment d’être différent » ? Quelle conscience en ont-ils ? Comment cette différence impacte-t-elle leurs pratiques ? Quels retours d’expériences peut-on recueillir dans ces champs de pratiques ?
  • Éducation, pédagogie et formation. Circulation des savoirs autour de la mer Baltique du Moyen Âge au début du XXe siècle
    12 juin 2019
    Cette journée d’étude s’inscrit dans une volonté de valorisation des questions relatives aux pays de la mer Baltique, c’est-à-dire les pays scandinaves (Suède, Norvège, Danemark et Finlande), baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) et la Russie, durant une période large, allant de l'époque médiévale au début du XXe siècle. Au carrefour de champs de recherches profondément renouvelés, la question de la circulation, par le choix de la triade éducation, pédagogie et formation, se révèle être une approche pertinente et inédite pour étudier cette région. Avec la volonté de privilégier le dialogue entre les disciplines, cette journée d’étude souhaite réunir des intervenants de tous domaines : histoire, histoire de l’art, géographie, sociologie, anthropologie, mathématiques, physique, biologie…. Elle a également la volonté de s’adresser aussi bien aux jeunes chercheurs de Master qu’aux chercheurs plus confirmés.
  • Expérience et partage du sensible dans l'enseignement de la littérature
    12 juin 2019
    « L’expérience et le partage du sensible dans l’enseignement de la littérature »motive les XXe rencontres internationales des chercheurs en didactique de la littérature. Plus de soixante-dix spécialistes venus d’Algérie, d’Angleterre, de Belgique, du Brésil, de France, de Grèce, du Luxembourg, du Maroc, du Québec, de Suède, de Suisse, se retrouvent à Rennes 2, du 12 au 14 juin 2019, pour dresser un bilan de vingt années de recherche et développer la réflexion didactique vers les temps à venir. Ces rencontres scientifiques ainsi que leur volet culturel sont ouverts à toutes et à tous : chercheur·e·s, étudiant·e·s, enseignant·e·s, inspecteurs, formateurs, parents d'élèves... gratuitement.
  • Contacts de langues et identités culturelles dans les discours sociaux (politique, pédagogique, médiatique et en ligne)
    12 juin 2019
    Dans ce colloque, nous tenterons de répondre aux questions suivantes : Quel est l’impact des langue / culture / identité sur la compréhension / production des discours oraux et / ou écrits dans les analyses en sciences du langage, en pédagogie de l’enseignement et en didactique des langues étrangères ? Quels sont les dispositifs théoriques et méthodologiques mis en œuvre dans les recherches pour décrire et analyser la distribution de ces trois concepts et leurs relations ? Ainsi que les phénomènes de contacts des langues, cultures et leurs conséquences sur l’identité des locuteurs et leurs discours ?
  • Répercussions internationales de l’œuvre de Paulo Freire
    12 juin 2019
    Ce séminaire international a pour objectif de faire le point sur la pertinence actuelle de Paulo Freire pour les sciences de l’éducation et la coopération internationale en éducation. La richesse de ce séminaire proviendra entre autres des regards croisés entre monde de la recherche et de la pratique, et de la diversité des contextes représentés.
  • Teaching and learning languages in the shadow of lingua franca
    11 juin 2019
    A new lingua franca influences policies, teaching methods and learning processes in all languages. This conference aims to define current state, map dynamic changes and address new challenges in plurilingual teaching and learning in higher education. Together, we are going to look for, and hopefully find, ways that will help teachers enrich their teaching repertoires and learners their learning techniques effectively.
  • Libres de (re)chercher : sécurité et indépendance de la recherche au XXIe siècle
    11 juin 2019
    Le but de cette journée scientifique est de proposer une réflexion sur la notion et les enjeux de la liberté de la recherche et de présenter des études de cas illustrant différents aspects. Plusieurs axes thématiques peuvent ainsi être identifiés et mis en relation avec les limites/les obstacles aux libertés des chercheurs, tels : la recherche le risque ; les financements de la recherche ; les politiques scientifiques ; la recherche et l'innovation ; la protection des données de la recherche.
  • Réformer les écoles d’art
    11 juin 2019
    Cette journée d’étude souhaite aborder ces questions et d’autres qui touchent à la fonction même de l’enseignement ou des écoles d’art. Les écoles sont-elles le meilleur lieu de formation des artistes ? Doivent-elles nourrir la recherche ou le marché ? Quelle place peuvent-elles occuper au sein de la société ? Ces questions ne se limitent pas à la structuration des institutions ou aux programmes d’enseignement : il s’agit plus généralement de s’interroger sur ce que veut dire, aujourd’hui, enseigner l’art.
  • Contextes, formes et reflets de la censure
    11 juin 2019
    L’enjeu de ce colloque est d’explorer les différentes formes de la censure dans la littérature et les arts. Le colloque portera essentiellement sur les formes indirectes de censure, et sur les relations qu’elles entretiennent avec l’histoire de la réception, la constitution d’un canon, et la genèse des œuvres. Instrument de contrôle exercé par un pouvoir politique ou religieux, la censure agit souvent de façon indirecte : d’abord, elle est le reflet d’un contexte politique et intellectuel donné ; ensuite, elle contribue à forger un canon qui affecte, sur la longue période, l’histoire de la réception ; enfin, elle peut prendre la forme d’une autocensure, c’est-à-dire d’un autocontrôle préventif mis à l’œuvre par les écrivains et les artistes sur leurs propres ouvrages. Le rôle de la censure sera étudié à la fois du point de vue de la création artistique et littéraire (dans quelle mesure affecte-t-elle la genèse des œuvres ?) et d’un point de vue historique, sociologique et politique (son influence dans la diffusion et la circulation des œuvres). Ainsi, il sera possible de réfléchir aux corrélations entre censure et canon, ce dernier étant à la fois le résultat d’une censure et un moyen dont celle-ci se sert pour exercer son contrôle.
  • L'enseignement des faits religieux : quelles mises en œuvre ?
    29 mai 2019
    Cette journée d’étude interdisciplinaire vise d’une part à faire le point sur les initiatives pour l’enseignement laïque des faits religieux, existantes en France ; et d’autre part à analyser les cadres, références et outils concrets proposés aux enseignants en lien avec leurs contextes de travail.
  • Production et transmission des savoirs historiques en Europe centrale et orientale
    29 mai 2019
    Dès 1989, les transformations en Europe centrale et orientale se sont accompagnées de politiques mémorielles, appelées aussi « politiques historiques », dont l’objectif était de rompre avec des narrations instrumentalisées de l’histoire. L’enjeu est alors l’imposition de nouvelles constructions nationales et la revendication d’une « histoire vraie ». Elles se sont traduites par des dispositifs divers dans le domaine des politiques publiques : lois, commissions, musées,monuments, enseignement scolaire, institutions spécifiques aux activités hybrides mêlant recherche, éducation et poursuites judiciaires. L’ensemble de ces dispositifs est chargé d’une forte dimension pédagogique qui se déploie en direction de l’école mais également dans des cadres extra-scolaires. Nous retiendrons donc volontairement une définition large de l’éducation à l’histoire, entendue comme une catégorie d’intervention publique visant à la production et à la diffusion d’un récit historique dans un but pédagogique et normatif. À travers cette journée d’études, nous souhaitons nous intéresser à des récits éducatifs grands publics, produits et diffusés via le monde scolaire, les musées, les expositions itinérantes et plus généralement les publications éducatives à large diffusion.
  • Controverses sur la cantine : laïcités, religions, nations (XIXe-XXIe siècle)
    29 mai 2019
    Espace central dans la construction d’un habitus national républicain, en principe laïque, la cantine est un lieu pour inculquer les valeurs françaises aux enfants. Ces deux journées de colloque permettront d'identifier de nouvelles pistes de recherche pour aborder ces questions à partir des travaux historiographiques, ethnographiques, littéraires, et sociologiques sur la cuisine « française » ; la nourriture dite « religieuse » entre public et privé au passé et au présent ; et le corps « pratiquant » comme cible d’intervention étatique. Des practicien·ne·s venue·s d'écoles, de mairies et d'institutions aborderont ces mêmes questions pour élargir le cadre de ces discussions, et des chercheur·e·s évoqueront des comparaisons transnationales ainsi que d’autres controverses politico-religieuses.
  • Les dossiers de l'écran
    28 mai 2019
    Les usages éducatifs du numérique reposent sur une multitude d’artefacts technologiques. Parmi eux, les outils dotés d’un écran (ordinateurs, tablettes et smartphones) occupent une place centrale, mais ambivalente. De nombreux prescripteurs, qu’ils soient enseignants, chercheurs ou développeurs, cherchent à définir les bons et les mauvais usages des écrans. Les termes mêmes de ces débats et de ces définitions, dont les enjeux sont à la fois éducatifs, scientifiques, politiques et économiques, sont fortement disputés et seront interrogés lors de cette journée.
  • L’éducation à la citoyenneté : quelles approches du politique ?
    24 mai 2019
    Le politique comme objet d’enseignement et comme horizon des programmes et des pratiques d’éducation à la citoyenneté sera traité dans le cadre de cette journée d’étude à partir de quatre entrées qui l’éclairent sous des jours différents et complémentaires : la place des institutions publiques, le droit, les valeurs démocratiques, et le traitement des controverses socio-scientifiques. À travers les quatre communications proposées, il s’agira de mettre en lumière les enjeux des choix pédagogiques à l’œuvre dans les programmes et les pratiques en articulant les arbitrages curriculaires et didactiques et les visions du politique auxquelles ils s’ordonnent ou qu’ils tendent de fait à promouvoir.
  • Enfances (dé)colonisées
    23 mai 2019
    L’historiographie croisant les thématiques des Childhood and Youth Studies et des Colonial/Postcolonial Studies a produit depuis plusieurs années des études qui démontrent l’importance de la place et du rôle des enfants et des jeunes dans les constructions impériales. En 2012, la Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » (RHEI) a participé au développement de ce champ en consacrant un numéro aux « Enfances déplacées en situation coloniale » (n°14, 2012). Elle entend poursuivre l’exploration de nouvelles pistes de recherche en consacrant son numéro 22 (2020) à la protection de l’enfance en situations coloniales et postcoloniales.
  • Penser les inégalités dans l’enfance
    23 mai 2019
    Bilingue français/anglais et ouvert à toutes les sciences sociales, ce colloque entend être un lieu de réflexion et d’échange sur le renouvellement des approches et des problématiques concernant les inégalités dans l’enfance et de l’enfance. La question des inégalités fait retour de manière aigue dans le débat social et les politiques publiques. L’observation des transformations du questionnement – en termes de discriminations, voire de diversité – renseigne tant sur l’évolution des concepts généraux que sur celle des conditions de l’enfance.
  • Extrémisme religieux, violence et contexte éducatif
    23 mai 2019
    Le colloque « Extrémisme religieux, violence et contexte éducatif » déploiera, sur deux journées ces thèmes en deux temps : le premier jour, destiné à un public large, établira un état des lieux de la question, alors que la deuxième journée, plus académique, proposera une confrontation des données amenées par les acteurs de terrain et de celles issues de la recherche académique.
  • 4th World Conference on Qualitative Research (WCQR2019)
    23 mai 2019
    The World Conference on Qualitative Research (WCQR) is an annual event that aims to bring together researchers, academics and professionals, promoting the sharing and discussion of knowledge, new perspectives, experiences and innovations on the field of Qualitative Research. The growing success of previous editions is an important indicator of a multidisciplinary, committed and involved community in the context of qualitative research.
  • Quels outils théoriques pour penser la domination adulte ?
    22 mai 2019
    Le concept de « domination adulte », présenté par Bonnardel en 2015, met en lumière une forme de domination jusque-là peu théorisée ni même envisagée comme telle : celle qui caractérise les rapports de pouvoir entre adultes et enfants. Entre « âgisme », « adultisme » et « domination », sur quels concepts s’appuyer pour décrire les réalités vécues par les enfants dans nos sociétés ?

Actualités des revues de l'IFE (flux RSS)