Accueil EFTS

L’unité Mixte de Recherche « Education, Formation, Travail, Savoirs » (UMR EFTS) est sous la tutelle de l’université Toulouse Jean Jaurès et de l’École Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole.
L’UMR EFTS fédère l’ensemble des chercheurs en éducation de l’Université de Toulouse autour de problématiques de recherche spécifiques et complémentaires relatives aux processus d’éducation et de formation, au vécu et à la mise en œuvre du travail, à l'organisation et la diffusion des savoirs.


L’UMR EFTS fédère trois thèmes :

Thème 1 : Savoirs et phénomènes didactiques - Genèse des savoirs dans les institutions didactiques et apprentissages

Thème 2 : Pratiques et acteurs - Transformation des acteurs et des pratiques en éducation et formation

Thème 3 : Organisations et interactions - Changements en éducation et formation : engagement, interactions et émancipation
 


Actualités scientifiques



Cet ouvrage est issu des XVèmes Rencontres du réseau international de recherche en éducation et en formation (REF) réunissant un groupe de chercheurs francophones. Deux questions sont au cœur de leurs préoccupations : quelles sont les pratiques d’enseignement de l’oral ? et quels sont les outils de formation pour l’enseigner ?

L'enseignement de l'oral en contexte francophone : pratiques et outils de formation. Un ouvrage coordonné par Pascal Dupont.

En savoir plus...





  Ce manuel développe une approche pluridisciplinaire des rapports entre éducation et citoyenneté en s'appuyant sur des enquêtes de terrain et des témoignages de professionnels et d'acteurs du monde éducatif et de la société.

Education et citoyenneté : regards croisés entre chercheurs et praticiens. Un ouvrage coordonné par Véronique Rouver, Ania Beaumatin et Bruno Fondeville
Une source précieuse de conseils, pour toutes celles et tous ceux qui ont comme projet de s'inscrire en thèse, qui débutent ou qui continuent leur thèse ou qui sont, tout simplement, curieux de connaître ce contexte particulier. Un ouvrage original, complet et très agréable à lire.

Je pars en thèse. Conseils épistolaires aux doctorants. Un ouvrage coordonné par Jean-François MARCEL et Dominique BROUSSAL, tous deux membres de l'UMR EFTS.
Ingrid Verscheure, membre de l'UMR  EFTS est à la une du site de l'université pour sa participation au dossier "SPORT Nos limites" paru dans la revue en ligne Exploreur.

A lire ici





 
 

Soutenances de thèses de doctorat et Habilitation à diriger des recherches



Ada Jocelyne PAMBO MBOUMBA
le jeudi 14 janvier 2021 à 14h
Consulter l'avis de soutenance

En raison de la situation sanitaire liée à l'épidémie de COVID 19, les soutenances de thèses et d'HDR se déroulent essentiellement à distance.
Il est toutefois possible d'y assister par un dispositif de visioconférence.
Les liens sont disponibles sur le site de l'école doctorale CLESCO.
 


 

Manifestations organisées par EFTS

2ème colloque international sur le partenariat de soin avec le patient

Activités de l'UMR EFTS


Exposition :


 

Les Dossiers des Sciences de l'Education


DSE 43 - La littératie. Un espace conceptuel pour l'enseignement et l'éducation.
Numéro coordonné par Pascal Dupont, Olivier Dezutter


DSE 42 - Evolutions et défis des sciences de l'éducation, regards transnationaux
Numéro coordonné par Rita Hofstetter, Thierry Piot

DSE 41 - La recherche francophone en éducation : réseaux, échanges, publications
Numéro coordonné par Richard Étienne, Vincent Dupriez, Olivier Maulini, Maurice Tardif




Tous les numéros

Actualités Education de Calenda (flux RSS)

  • Histoire de l’enseignement de l’architecture au XXe siècle (HEnsA20)
    12 avril 2021
    Le neuvième séminaire du programme « Histoire de l’enseignement de l’architecture au XXe siècle », soutenu par le Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère et le Comité d’histoire du ministère de la Culture, se tiendra les jeudi 27 et vendredi 28 mai prochain, en visio conférence. Co-organisé par les écoles nationales supérieures d’architecture de Lyon et de Grenoble, ce séminaire portera sur l’histoire de l’enseignement de l’architecture au sein de ces établissements, et proposera des communications sur le thème national « Enseignement et profession ».
  • Pif Gadget et compagnie : approches pluridisciplinaires
    12 avril 2021
    Dans la continuité du colloque « Pif Gadget et compagnie : approches pluridisciplinaires » organisé les 4 et 5 février 2021, un appel à contributions ouvert est lancé pour un numéro spécial de la revue Strenæ. Recherches sur les livres et objets culturels de l'enfance. L’idée de ce dossier thématique « Pif Gadget et compagnie : approches pluridisciplinaires » est de combler un manque certain sur les origines et la genèse de Pif Gadget. L’étude des contenus du succès de presse Pif Gadget (1969-1993 puis 2004-2008) semble essentielle pour appréhender la supposée fabrication d’un imaginaire collectif et la construction d’une mémoire commune communiste à travers ce magazine de jeunesse.
  • Ricerca a fumetti: generi, forme, declinazioni
    12 avril 2021
    La Scuola nasce con l'idea di abbracciare una prospettiva internazionale e interdisciplinare, mettendo in comunicazione approcci teorici e critici diversi e applicandoli a un oggetto di ricerca estremamente vivace e ancora parzialmente trascurato dalla critica accademica, specie nel contesto italiano. L'intenzione è quella di creare una fitta rete di ricercatori disseminati in contesti geografici e provenienti da presupposti metodologici differenti, affinché si possa finalmente consolidare, anche in ambito italiano, lo studio accademico dei comics come (inter)disciplina indipendente (in allegato si può trovare la descrizione completa del progetto).
  • La collaboration entre les familles et les acteurs sociaux de la petite enfance
    9 avril 2021
    Cette conférence a un triple objectif scientifique : d’une part, témoigner des enjeux sociétaux et politiques qu’induisent la protection et le soin de la petite enfance en Europe ; d’autre part, échanger sur les pratiques et les savoirs mobilisés en matière d’acquisition du langage, de suivi des apprentissages et d’ouverture aux littéracies familiales, notamment chez les enseignant∙e∙s et les éducateurs/trices, avec les freins et les leviers liés à la mise en place de démarches inclusives ; enfin, montrer en quoi, et dans quelle mesure, s’opèrent les mutations des métiers de l’éducation, du travail social, du caregiving et de l’animation auprès de la petite enfance dans le monde contemporain.
  • Le genre des savoirs : apprentissage et éducation dans l’histoire européenne de l’Antiquité à l’époque contemporaine
    9 avril 2021
    Faisant suite aux éditions 2017, 2018 et 2019 consacrées respectivement à la norme, aux trajectoires individuelles et aux héritages culturels européens, la journée d’étude des jeunes chercheurs du CRHEC, le laboratoire d’histoire de l’université Paris-Est Créteil, revient pour une quatrième édition le 16 avril 2021 prochain, cette fois consacrée à la question du genre dans le monde de l’apprentissage et de l’éducation. Cette thématique sera traitée de l’Antiquité à l’époque contemporaine, et comprendra plusieurs interventions réparties en différentes sessions sur toute la journée.
  • Aux sillages des adolescences dans les contextes du Sud
    7 avril 2021
    La revue Spécificités lance un appel à contribution sur la construction et la réalité de l’adolescence dans les contextes du Sud. Les propositions d’articles pourront s’appuyer sur des approches contextualisées permettant d’aborder le concept d’adolescence au regard des spécificités locales, mais également sur des approches comparatistes mettant en exergue le sens des variabilités observables.
  • Sortir de la réserve
    2 avril 2021
    Persistante depuis des années, parce qu’elle porte une promesse et attend son mode d’emploi, l’idée de sortir de la réserve se veut l’horizon de rencontres portées par des travaux, des pratiques, des praxis et des tentatives, réussies ou échouées, de sortir d’un ordre des choses ayant atteint ses limites de viabilité. Sortir de la réserve constitue autant une forme de pensée déliée de loyautés scientifiques eurocentrées, une façon de désigner le lieu du délit, la réserve, comme site intense de la colonialité, qu’un projet d’exploration et de mise en relation, de connaissances établies, de savoirs en cours de défrichage, ou de savoirs effacés en voie de re(con)stitution. Tout ceci sera mis au service d’actes de langage et d’actes de transformation tenables dans le temps et durables dans leurs effets.
  • Penser les pratiques enseignantes à l’aune des inégalités
    1 avril 2021
    Dans un contexte de précarisation de l’enseignement supérieur, dont la conscience a été accrue par la lutte contre la loi de programmation pluriannuelle de la recherche, nous souhaitons examiner nos postures pédagogiques et éthiques, nos pratiques didactiques, à l'aune des inégalités de différents ordres qui traversent l'université au même titre que la société dans son ensemble. En effet, si le Code de l’Éducation invite à réduire celles-ci, le manque de formation des chargé·es d’enseignement à l’université renvoie en conséquence chacun·e à conceptualiser et hiérarchiser les inégalités sociales de manière personnelle.
  • Childhood(s) in Latin America: diversities in tension
    1 avril 2021
    The focus of the dossier is on the processes and social spaces for the construction and implementation of ideas about childhood, as well as the debates and tensions around them: education (formal, non-formal or informal) the family and parenting networks (nurture and care), the dynamics of gender construction and the collective sense of belonging (ethnicities and intercultural relations), labour aspects (rural and urban marginality and the issue of child labour) and areas of cultural production of each social group (the imaginaries, games, literature, sports and children entertainment).
  • Arts et pédagogie : histoire(s) d'une réciprocité engagée
    1 avril 2021
    La pédagogie possède une créativité empreinte d’une grande humilité, tellement ample qu’elle est capable de réintroduire l’émotion et l’affect dans la relation pour capter l’attention des apprenants, mais aussi pour leur permettre d’apprendre avec une plus grande efficacité. Quel lien entre la vidéo, le théâtre, les mythes ou encore la musique ? Les artistes répondront qu’il s’agit d’art, les pédagogues, qu’il s’agit de pratiques pédagogiques. Et les deux auront raison. Nous invitons les chercheurs mais aussi tous les enseignants et tous les artistes intéressés par cette problématique de la pédagogie au service des arts et des arts au service de la pédagogie à soumettre une proposition de contribution.
  • Revue « Djiboul » - Varia
    30 mars 2021
    Dans le cadre de la publication du premier numéro, qui paraîtra en juillet 2021, de Djiboul, revue scientifique des arts-communication, lettres, sciences humaines et sociales lance un appel à contribution varia. La revue Djiboul publie des contributions originales (en français et en anglais) dans les domaines des lettres et des sciences humaines et sociales (sciences du langage, art, communication, histoire, philosophie, sociologie, anthropologie…).
  • Voisins : frontière, proximité, vivre-ensemble en Europe
    29 mars 2021
    La thématique des voisins évoque la proximité entre les êtres humains, les groupes, les peuples, les États ou encore les espaces. Cette proximité renvoie quant à elle à l’idée de rapprochement, de contact, de valeurs et d’intérêt communs. Si cette proximité s’apprécie d’abord en termes de distance géographique, elle peut aussi exister du fait de l’appartenance à un même espace de vie, d’échanges, de communication, de culture et de patrimoine aussi vaste soit-il.
  • Langues de travail / langues au travail
    29 mars 2021
    Ce numéro d’Études en Didactique des Langues est consacré à la relation entre le monde du travail et les langues. Les expressions « langue de travail » et « langue au travail » recouvrent des réalités différentes. La première est une langue utilisée dans un contexte professionnel, de façon majoritaire. La seconde est utilisée pour effectuer certaines tâches telles que la rédaction d’un rapport, une notice, un article. Se pose alors le problème de la formation en amont. L’apprentissage/acquisition des langues, dans l’enseignement supérieur en particulier, est un aspect primordial de la formation de l’étudiant·e. Se pose aussi le problème de l’anglais omniprésent. Quelle place accorder pour les autres langues dans la formation afin de nourrir la réflexion sur l’interface entre l’entreprise et la formation ?
  • Penser l'inclusion au prisme du plurilinguisme
    26 mars 2021
    Ces dernières années, la question de la mise en forme scolaire du plurilinguisme n'a cessé de prendre de l'ampleur dans les recherches en didactique et de susciter des propositions dont la diversité témoigne de la richesse d'une notion ouvertes aux approches plurielles. La plupart du temps, ces travaux étudient la place du plurilinguisme à l'école et les conditions de la mise en pratique d'une didactique plurilingue ; ils analysent plus rarement les relations, voire les tensions entre plurilinguisme, inclusion scolaire et innovation pédagogique alors même que l'inclusion devrait être reconnue comme un des éléments fondamental d'une éducation plurilingue. C'est pourquoi ce dossier devra interroger, sous un angle comparatiste et en amorçant une réflexion critique, à la fois le concept de plurilinguisme et celui d'inclusion, et devra questionner la place de la diversité linguistique et éducative, avec comme fil directeur l'idée d'innovation pédagogique.
  • Création et complicité
    26 mars 2021
    Quel est l’impact pour les participants et participantes de se réunir à l'occasion d'ateliers de création et de partager leurs expériences? À quoi sert l’introduction de la création artistique dans le domaine social, éducatif ou médical? Durant ce cycle de rencontres de réflexion, il sera question de la collaboration et de la complicité comme expériences agentives, de comprendre comment le fait de développer une pratique artistique en présence d’un groupe provoque la résonance des expériences individuelles dans un espace collectif qui devient, à son tour, moteur de création.
  • L’enseignement supérieur en recomposition : entre institutions et parcours éducatifs
    25 mars 2021
    Au cours des soixante dernières années, l’enseignement supérieur a connu, au gré de multiples réformes souvent majeures, une profonde métamorphose sur plusieurs plans. L’enseignement supérieur, entendu au sens large et incluant l’ensemble des études et pratiques éducatives dites « post-secondaires » au Québec et « post-bac » en France, est devenu plus présent dans la vie quotidienne d’un nombre croissant de personnes, jeunes et moins jeunes, qui fréquentent les différents établissements scolaires qui le composent. Le passage par ses murs est devenu une norme et une nécessité pour l’accès à nombre de professions. L’organisation même du champ a connu de nombreuses modifications. Dans certaines sociétés, cela s’est traduit par une diversification des établissements, comme en France où la part relative des étudiant∙es inscrit∙es à l’université s’est réduite depuis une trentaine d’années. Partout, l’université a connu elle-même des changements institutionnels, organisationnels et intellectuels.
  • La formation au prisme de l'ingénierie : controverses et innovations
    24 mars 2021
    En se focalisant sur la formation au prisme de l’ingénierie, ce numéro de la revue Phronésis s’attache aux différentes figures de l’ingénierie dans le champ de l’éducation et de la formation. S’appuyant sur une histoire désormais riche, comprenant de nombreux de travaux, recherches et écrits, le champ de l’ingénierie se caractérise par sa volonté de renouvellement, au gré de l’évolution des contextes sociaux et environnementaux, et des besoins humains. Ce numéro propose, en débusquant quelques chemins de traverse, de mettre en valeur le renouvellement des approches, des configurations, voire des théories de l’ingénierie.
  • Agir en situation d’incertitude et de controverse : quels enseignements pour la santé publique ?
    24 mars 2021
    L'incertitude, constitutive des « problèmes de santé publique », n’a pas la même signification ni les mêmes implications que l’on soit chercheur, politique, citoyen ou habitant. Cette dissonance sémantique entraîne une polarisation des discours, une accentuation des controverses. En période de crise, l’un des écueils est de rétrécir la focale, alors que la santé est un état multidimensionnel ne pouvant être réduit à un unique aspect. Dans ce contexte, comment déployer des approches intégrant différentes formes de savoirs et d'incertitudes ? Comment continuer d’agir sur les déterminants sociaux de la santé ? Comment concilier risques individuels et collectifs, enjeux économiques et sanitaires ? Comment ne pas se laisser obnubiler par les crises et porter une vision globale pour « faire santé » ?
  • La disparition sociale des corps
    24 mars 2021
    La disparition des corps dans la société actuelle redistribue les cartes du vivre-ensemble. La distanciation sociale, si elle permet une rationalisation certaine des activités humains (travail, soin), n’entraîne-t-elle pas paradoxalement un isolement physique et psychologique ? Par ailleurs, la dissociation à laquelle elle conduit entre le sujet et l’« e-mage » donnée de lui ne tend –t- elle pas à transformer les relations sociales en un jeu infini où demi vérités, mensonges et illusions produisent de nouveaux rituels et artifices dépendant principalement de la technologie ?
  • Arts de l’éducation
    22 mars 2021
    Ce numéro vise à cartographier un large éventail d'institutions publiques, d'expériences pionnières et de discours pédagogiques innovants qui ont éclairé et consolidé une impulsion éducative explicite à la fin de la période moderne. Avec cette édition de Cadernos do Arquivo Municipal et à l'aide d'enquêtes spécifiques, nous cherchons à contribuer à l'intelligibilité de toute une opération civilisationnelle qui a articulé, de manière de plus en plus efficace et substantielle, les sphères du pouvoir avec celles de la connaissance.
  • L'évènement et la structure
    19 mars 2021
    Bien des exemples montrent que des évènements comme une épidémie, un accident, une découverte scientifique, le choix politique d’une personne influente ou d’un lanceur d’alerte peuvent entraîner une véritable bifurcation dans les trajectoires à la fois historiques et sociales. Dans le travail de recherche de manière générale et le travail de terrain en particulier, dans les sciences sociales, ou au moment d’analyser nos données, nous rencontrons ces aspects qui obligent à penser l’articulation temporelle et spatiale, mais aussi « structurelle » entre les permanences sociales et les changements induits par de brusques évènements. Au moment même de la rédaction d’une thèse (ou même d’un plus modeste article), lorsqu’il faut réfléchir à ordonner les explications et donner du sens à nos données, ces questions apparaissent inévitablement. Le colloque des doctorants de la fédération « Sciences sociales Suds » (F3S) veut ouvrir ces questionnements, inspirés évidemment de notre récente exceptionnelle expérience de l’épidémie covid-19, mais aussi en pensant de manière générale à cette articulation entre l’évènement et la structure sociale à partir de nos travaux empiriques.
  • La médiation autour du livre de jeunesse en Europe au XXIe siècle
    18 mars 2021
    En 2021, la Bibliothèque nationale de France et le Centre national de la littérature pour la jeunesse s’associent avec le master « Littérature de jeunesse » de l’université CY Cergy Paris pour la troisième biennale de la littérature pour la jeunesse. Cette rencontre permettra aux chercheurs et aux acteurs professionnels (bibliothécaires, éditeurs, libraires, enseignants, associations…) d’articuler leur réflexion autour des pratiques de médiation qui rendent accessibles aux jeunes lecteurs les objets culturels, sous forme papier ou numérique.
  • Entre travail et formation : regards croisés sur les questions actuelles de la formation professionnelle
    18 mars 2021
    Le colloque a pour ambition de rendre hommage aux pionniers de la didactique professionnelle à l’occasion du trentième anniversaire de sa création, de questionner les interfaces de la didactique professionnelle avec d’autres approches, d’apporter de la visibilité aux réalités locales de la formation professionnelle et de favoriser la présence et les contributions des professionnel·l·e·s engagé·e·s dans les divers environnements de la formation.
  • À l'école de la ville
    18 mars 2021
    Ce numéro souhaite réunir des contributions s'intéressant à la dimension urbaine des transformations contemporaines de l'école et de l'université : transformation des publics, modification des logiques de gouvernance des établissements, transformation du sens social de la formation, sans oublier les reconfigurations du rôle des États dans les questions éducatives. Il s'agira d'approfondir la réflexion sur le rôle spécifique des contextes urbains dans le façonnement des hiérarchies scolaires et universitaires, abordés par l'angle des publics ou des établissements, sans oublier les activités scientifiques. En parallèle, nous souhaitons également interroger ce que ces inégalités, différenciations et hiérarchisations éducatives qui se construisent et s'expriment spatialement font aux conditions, pratiques et contenus d'enseignement. Il s'agira d'ouvrir la réflexion sur les liens entre l'ancrage spatial des établissements et les contenus des enseignements comme les manières de les transmettre.
  • « Qui a gardé les enfants ? »
    17 mars 2021
    Dans la deuxième moitié du XXe siècle, l’urbanisation des modes de vie, la salarisation croissante des mères et l’expansion de l’État social contribuent à modifier profondément les relations entre familles et société : l’accueil ordinaire d’une part importante des enfants du premier âge hors de leurs familles, en milieu collectif ou non, tout comme les tendances à la professionnalisation d’activités comme celle des « nourrices », redéfinissent l’articulation entre socialisation familiale et extra-familiale. Nous nous proposons d’appréhender les ressorts historiques de cette modification civilisationnelle : par quels mécanismes ces différentes formes de prise en charge extra-familiale, souvent issues de formes déjà existantes, sont-elles devenues au cours de la deuxième moitié du XXe siècle des dispositifs ordinaires (bien que jamais généralisés) et légitimes (bien que souvent débattus) ?
  • Les pratiques « par le faire » dans l’enseignement de l’architecture en Belgique
    17 mars 2021
    Les cursus d’architecture, en Belgique comme ailleurs, ont en effet toujours mobilisé des pratiques que nous qualifions de « par le faire » : workshops d’expérimentation matérielle, prototypages à l’échelle 1/1, chantiers pédagogiques, projets design & build. Cette journée d’étude propose d’explorer et questionner leur place et leur rôle dans la formation actuelle des architectes, d’identifier, de qualifier ces pratiques : leurs modalités, cadres, objectifs et finalités, mais aussi les références qu’elles mobilisent et leurs évolutions au fil de l’histoire. Il s’agira d’un moment de co-construction visant à identifier des pratiques actuelles et éventuellement passées, à les décrire en tenant compte de leur pluralité.
  • Supports en classe de langue
    16 mars 2021
    Le recours au numérique est devenu un des piliers de l’innovation dans le domaine de l’éducation. Il est le moteur d’une profonde transformation du rapport au savoir, du rôle de l’enseignant et de l’activité de l’élève. L’évolution continuelle des technologies de l’information et de la communication, l’hétérogénéité du public en contexte scolaire et sa massification en contexte universitaire, tous ses facteurs, et d’autres encore, ont fait que la plupart des recherches récentes en éducation se sont penchées d’une part, sur les différentes technologies exploitables pour appuyer l’intervention éducative et d’autre part, sur les conditions d’usage et les apports du numérique comme soutien dans une situation d’enseignement/apprentissage et de formation. Ce colloque s’inscrit dans cette perspective. Il propose, dans sa troisième édition de mettre en lumière les divers usages du support numérique en classe de langue.
  • Pratiques translangagières dans l’enseignement-apprentissage des disciplines en contexte bilingue ou plurilingue
    16 mars 2021
    Ce numéro de Lidil aura pour objet l’analyse de pratiques translangagières en classe dans les contextes où deux langues, ou plus, sont utilisées comme médiums d’enseignement, que ce soit à l’échelle d’un système éducatif - comme dans le cas de pays tels que le Burundi ou Madagascar - ou à celle d’établissements, voire de quelques classes, comme dans le cas de programmes de type CLIL-EMILE.
  • Repenser les inégalités de l’enfance et de la jeunesse en temps de crises
    16 mars 2021
    La question des inégalités resurgit avec acuité tant en termes de politiques sociales que dans le débat sociologique. Si récemment des chiffres alarmants ont été mentionnés concernant l’enfance sur la base d’indicateurs variables et construits souvent sur le modèle « adulte », les inégalités, discriminations et formes de précarité et de vulnérabilité, concernent aussi l’adolescence et la jeunesse, mais dans tous les cas, ne font que rarement l’objet de discussions théoriques approfondies. Des enquêtes spécifiques ont été lancées durant cette pandémie, de nature quantitative ou qualitative, qui permettent de mieux cerner sur de multiples aspects les dynamiques qui se sont mises en œuvre.
  • L’éducation physique et sportive (EPS) du XXIe siècle ou les enjeux d’une éducation physique de qualité (1981-2021)
    15 mars 2021
    Ce colloque a pour ambition d’échanger sur des interprétations croisées relatives à l’évolution quantitative et qualitative de l’enseignement de l’éducation physique et sportive (EPS) depuis sa réintégration au ministère de l’Éducation nationale en 1981. L’un des enjeux principaux de ce colloque vise à dresser un bilan des transformations de l’enseignement de l’EPS en interrogeant non seulement les enjeux institutionnels et disciplinaires, mais aussi les enjeux culturels et épistémologiques et, enfin, les enjeux socio-professionnels des choix entrepris depuis quarante ans.

 

Actualités des revues de l'IFE (flux RSS)