Accueil EFTS

L’unité Mixte de Recherche « Education, Formation, Travail, Savoirs » (UMR EFTS) est sous la tutelle de l’université Toulouse Jean Jaurès et de l’École Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole.
L’UMR EFTS fédère l’ensemble des chercheurs en éducation de l’Université de Toulouse autour de problématiques de recherche spécifiques et complémentaires relatives aux processus d’éducation et de formation, au vécu et à la mise en œuvre du travail, à l'organisation et la diffusion des savoirs.

L’UMR EFTS fédère quatre entrées thématiques :

  • Phénomènes didactiques
  • Processus éducatifs, d'enseignement et d'apprentissage
  • ProfessionnalisationS EducationS
  • Conduite et accompagnement du changement

Actualités scientifiques



Calendrier des séminaires des entrées de l'UMR EFTS


Soutenances de thèses et HDR


Pablo BUZNIC-BOURGEACQ  le 2 décembre 2019 à 14h00
Charles Henri HOUZE-CERFON le 9 décembre 2019 à 14h00


Manifestations organisées


Rencontres internationales du réseau de Recherche en Education et en Formation


Évaluer les apprentissages, les enseignements, les dispositifs de formation : Penser le continuum des recherches collaboratives aux pratiques professionnelles  - 29 juin 2018

 Manifestation co-organisée par l'UMR EFTS


Colloque International
Mêlées et démêlés,
50 ans de recherches
en Sciences de l'Education
Toulouse,
20-21-22 septembre 2017

Activités de l'UMR EFTS


Exposition :


Les Dossiers des Sciences de l'Education


DSE 41 - La recherche francophone en éducation : réseaux, échanges, publications
Numéro coordonné par Richard Etienne, Vincent Dupriez, Olivier Maulini, Maurice Tardif

DSE 40 - Mêlées et démêlés, 50 ans de recherche en sciences de l'éducation
Numéro coordonné par Pascal Dupont, Daniel Guy, Isabelle Fabre



Tous les numéros

Actualités Education de Calenda (flux RSS)

  • ONPE - Appel à projets de recherche en protection de l'enfance
    13 décembre 2019
    L'Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE) propose comme chaque année un appel à projets de recherche ouvert aux équipes de recherche de toutes les disciplines concernées par les phénomènes de maltraitance et/ou de mise en danger des mineurs ainsi que les effets des mesures de protection et d’éducation mises en œuvre. Cet appel à projets ouvert 2020 a pour objectif de développer l’étude de questions émergentes dès lors que leur approfondissement peut contribuer à éclairer l’action des intervenants ou responsables techniques et politiques exerçant dans le champ de la protection de l’enfance.
  • Les promesses du commun : conditions contemporaines de l’exercice de la parole
    12 décembre 2019
    À la suite des journées d’étude « La fabrique du commun : langage, mémoire et éducation » organisées en novembre 2018 à l’université de Franche-Comté, nous souhaitons poursuivre notre examen des « politiques de la langue », à la faveur d’un questionnement centré sur les conditions contemporaines de l’exercice de la parole et leur mise en perspective historique. Quelles traditions de pensée, quels concepts ou quelles théories seraient susceptibles d’éclairer les nouvelles modalités du rapport au langage des sociétés contemporaines ? Dans la mesure où nous pourrions nous saisir d’un ensemble de traits – de faits de langue - caractérisant les conditions actuelles de l’exercice de la parole, que pourrions-nous dire de leurs incidences sur nos subjectivités et en particulier ce qui leur permet de se relier entre elles et de fabriquer du commun ?
  • L'éclatement de l'Action catholique spécialisée (1965-1979)
    12 décembre 2019
    JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne), JEC (étudiante), JIC (indépendante), JMC (maritime) et MRJC (rurale) : comment dater, décrire et comprendre l'effondrement des mouvements d'Action catholique de la jeunesse soutenus par L'Église pour rechristianiser la société ? Le 6 décembre 2019, aux Archives nationales, une journée d'étude interdisciplinaire pose des jalons, fait le point sur les sources et les méthodes pour analyser cet aspect de la « crise catholique ».
  • Ce que l’autisme peut apporter à la société et inversement
    11 décembre 2019
    Le 10 décembre 2019, l’Institut régional du travail social de Franche-Comté organise, en partenariat avec l’AHS de Franche-Comté, le CRA de Franche-Comté et l’association Sésame autisme, une journée d’étude consacrée à l’inclusion des personnes autistes. En effet, à l’heure actuelle, les troubles du spectre de l’autisme concernent environ 700 000 personnes en France, dont 100 000 ont moins de 20 ans. Un an après la publication de la Stratégie nationale pour l’autisme (2018- 2022), et plus de dix ans après le premier plan autisme (2005-2007, auquel succèderont les plans 2008-2010 et 2013-2017), il semblait intéressant de faire un point d’étape, et d’étudier l’impact réel de ces différentes volontés politiques sur la vie et la prise en charge des personnes autistes et de leur famille.
  • Éthique et santé publique
    9 décembre 2019
    Cette journée d'étude sera la première édition d'un cycle annuel intitulé « Éthique et santé publique ». Comment justifier le dépistage pour telle ou telle maladie à une population entière ? Que signifie « éduquer » à la santé ou « responsabiliser » les usagers ? Quelles responsabilités civiles peut-on ou doit-on mobiliser au service de la santé publique ? Au nom de quelles valeurs ou principes sont tolérées les inégalités de santé grandissantes en France et dans le monde ? Tels sont les exemples de questionnements éthiques qu'il conviendra d'identifier et d'éclairer durant ces journées. À l'occasion de cette première journée du cycle, la matinée sera consacrée à des conférences inaugurales.
  • Entre justice sociale et éducation : repenser les cliniques juridiques à l’aune des approches critiques
    6 décembre 2019
    Après une réflexion menée sur les relations entre la cité et l’université et sur l’accès au droit, le Ve colloque des cliniques juridiques francophones vise à analyser les cliniques juridiques à l’aune des approches critiques à travers trois axes de réflexion. Le premier est dédié aux liens entre pédagogies critiques et enseignement clinique du droit, avec l’apport de la Dre Irène Pereira, pédagogue critique et autrice du livre Paolo Freire : pédagogue des opprimé-e-s. Le second axe de réflexion aura pour objet les collaborations Nord-Sud entre cliniques juridiques et clinicien-nes et sera introduit par le Prof. Daniel Bonilla (universidad de los Andes), auteur de diverses publications sur les cliniques juridiques dans le Sud global et les collaborations Nord-Sud. Le troisième axe vise à s’interroger sur les bénéficiaires des cliniques juridiques et sera alimenté par une présentation de la Dre Djemila Carron, co-fondatrice de la Law Clinic de l’université de Genève et de la Applied Human Rights Clinic au camp de réfugié-es de Kakuma.
  • History is a common good
    6 décembre 2019
    In line with the Italian Public History Manifesto, approved after our association’s meeting in Pisa in June 2018, AIPH intends to contribute to the affirmation of a greater awareness of the value of historical knowledge, an essential resource for understanding the present, planning of the future and exercising full citizenship. The 4th AIPH National Conference of Venice-Mestre will create new opportunities for discussion and reflection between those who work with the past. The conference will examine ways in which history is present in society today, from universities to public places, in schools and learning institutions, in high and in popular culture and, finally, in the daily life of our communities.
  • La bulle « Super Speculam » et les débuts de l'université de Paris
    6 décembre 2019
    Il y a huit cents ans, le 16 novembre 1219, le pape Honorius III fulminait la décrétale et bulle Super specula(m), interdisant l'enseignement du droit romain à Paris et dans ses environs. Luttes de pouvoir avec le Saint Empire, concurrence de droits à vocation universelle... Le professeur Jacques Verger, spécialiste de l'histoire de l'université, reviendra sur ce moment central de l'histoire culturelle médiévale en mettant en perspective ce texte avec les débuts de l'université de Paris.
  • Pour une histoire féministe et décoloniale de la philosophie
    2 décembre 2019
    L’histoire de la philosophie, comme discipline et comme champ de recherches, paraît aujourd’hui en crise. Sous l’effet du développement indépendant des études post-coloniales et décoloniales d’un côté, des études féministes et de genre de l’autre, de nombreux/ses chercheur·es défendent l’idée d’un nécessaire renouvellement, en profondeur, de ses méthodes et de ses objets. Les historien·nes de la philosophie continuent trop souvent à faire abstraction et à minoriser les théoricien·nes racisé·e·s, les femmes philosophes, réitérant ainsi l’exclusion ou la marginalisation dont ils et elles ont été les victimes en leur temps, qui n’est parfois pas si éloigné du nôtre. Or, l’exhumation de ces textes oubliés doit-elle se faire dans le cadre habituel de « l’histoire de la philosophie » ? Ne doit-elle pas, au contraire, nous conduire à en interroger le bienfondé ainsi que les limites du discours philosophique lui-même ?
  • L’enfant à la Renaissance dans les anciens Pays-Bas (fin XVe-début XVIIe siècle)
    2 décembre 2019
    Le colloque interrogera la place de l’enfant et sa perception dans la société dans une période de forte mutation, portée par le mouvement humaniste et marquée par les progrès scientifiques et les troubles politiques et religieux, mais aussi par une poussée démographique et un rajeunissement de la société. Le propos est de faire le point sur l’état des connaissances sur l’enfant à la Renaissance dans un territoire spécifique et de proposer de nouvelles pistes de recherche. Les travaux porteront principalement sur les anciens Pays-Bas mais des comparaisons avec les aires géographiques proches (France du Nord, Angleterre, Allemagne, etc.) seront également bienvenues. Le colloque s’adresse aux historiens, aux archéologues, aux historiens de l’art, aux chercheurs en littérature, aux philosophes, etc.
  • « Sociétés et jeunesses en difficulté » – Varia
    2 décembre 2019
    Sociétés et jeunesses en difficulté, revue pluridisciplinaire de recherche, est une publication francophone à comité de lecture consacrée à la présentation de travaux sur les questions relatives aux enfants et aux jeunes dits « en difficulté » sociale ou familiale, à l'adresse desquels la société met en place des dispositifs de protection et d'éducation – voire de soins – spécifiques. Elle est éditée par l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse.
  • Replaying Japan, 2020
    29 novembre 2019
    This year’s conference theme will be “Ludolympics 2020”. Particular attention will therefore be paid to the relationship between games and sport in Japan, to the Japanese esport scene and its cultural specificities and to competitive video game practices, but also, more generally, to the notion of video game performance and to the mediatization or spectacularization of this performance. Through the prism of this theme, fundamental aspects of games and play will be questioned: the physicality of the playing practices, the place of competition in Japanese game culture, the role of rules and conventions in games and play, as well as the possibilities of bypassing these rules (through cheating, for instance) or the spaces of appropriation that they allow (visible in the amateur practices, fan creations or doujin circles, among others).
  • Première journée des doctorants de l’Association francophone pour l’étude universitaire des courants ésotériques (FRÉSO)
    28 novembre 2019
    Dans le but de développer les recherches francophones dans le domaine de l'ésotérisme occidental, l’Association francophone pour l’étude universitaire des courants ésotériques (FRÉSO) se propose d’organiser sa première journée des doctorants le samedi 28 mars 2020. Les chercheurs en sciences humaines et sociales dont les travaux touchent aux courants ésotériques sont invités à soumettre une proposition de communication résumant leur sujet de thèse et précisant le degré d’implication de ces courants dans leur thématique de recherche, aspect qu'ils développeront durant la journée d'études.
  • Le français sur objectifs universitaires (FOU) dans tous ses états : conceptions, approches, pratiques... et nouvelles pistes ?
    28 novembre 2019
    L’internationalisation croissante est une tendance forte au sein des établissements d’enseignement supérieur (Goastellec, 2014), encouragée en Europe par le processus de Bologne (Conseil de l’Union européenne, 1999). En conséquence, l’insertion réussie des étudiants issus d’un système éducatif autre conditionne fortement l’accueil de ces nouveaux publics. Près de dix ans après le colloque de Perpignan (Borg, Nguyen, & Abdel Ghany, 2010) et la publication de l’ouvrage de Mangiante & Parpette (2011), ce numéro de la revue TDFLE - Travaux de didactique du français langue étrangère vise d’abord à dresser un état des lieux de la recherche, de la formation et de l’enseignement concernant le français sur objectif(s) universitaire(s) (FOU).
  • Les usages des enregistrements vidéos et d’autres données empiriques dans la collaboration entre chercheurs et acteurs des activités de travail, d’enseignement-apprentissage ou de formation
    28 novembre 2019
    De nombreuses recherches en sciences de l'éducation et de la formation associent des acteurs (travailleurs, dirigeants, formateurs, professeurs, élèves, stagiaires, tuteurs, responsables d’établissement…) des situations ou organisations étudiées. Dans ces différents types de recherche, on peut repérer différentes étapes des méthodologies d’étude et/ou d’intervention relativement aux modalités de collaborations mises en œuvre selon les finalités visées. Les matériaux empiriques produits des investigations sont alors transformées pour élaborer des médiations sémiotiques adéquates aux orientations de collaboration spécifiques à chacune de ces étapes. Ces journées d’étude ViSA s’intéressent plus particulièrement à la vidéo. L’objectif sera d’étudier les collaborations entre chercheurs et acteurs des activités et organisations de travail, éducatives et formatives sous l’angle des usages qui sont faits des enregistrements vidéos et d’autres données empiriques dans les méthodologies déployées et d’en discuter les enjeux, fonctions instrumentales pertinentes, obstacles et résultats.
  • Relations entre enjeux épistémologiques et éthiques en éducation
    28 novembre 2019
    L’école, en tant qu’institution, ne peut faire fi des enjeux épistémologiques et éthiques de l’éducation dans ses différents champs disciplinaires ou professionnels et dans sa dimension transversale. Seulement, la mise en relation des considérations éthiques et épistémologiques en éducation demeure peu explorée. Quels enjeux éthiques soulèvent les problématiques épistémologiques en éducation et en formation ? Inversement, quels sont les enjeux épistémologiques liés aux questions d’éthique en éducation et en formation. Telles sont les questions centrales faisant l’objet du présent numéro de la revue Éthique en éducation et en formation.
  • Valorisation des parcours syndicaux et formation des représentants du personnel
    28 novembre 2019
    Cet appel à contribution fait suite à la Journée d’étude sur le thème « Valorisation des parcours syndicaux et des formations des représentants du personnel » organisée par l’Institut régional du travail d’Aix-Marseille Université à l’occasion de son 60e anniversaire. S’il invite les participants à cette journée à soumettre une proposition d’article, il s’adresse plus largement à tous ceux qui s’intéressent à la formation syndicale, son contexte et ses usages, comme à la valorisation des parcours de représentation du personnel.
  • Vigne, vin et éducation du XVIIIe siècle à nos jours
    26 novembre 2019
    La vigne, le vin et l'éducation sont des thématiques qui paraissent éloignées et qui pourtant peuvent se rejoindre autour de la formation et des lieux d'apprentissage (lycées viticoles, universités, écoles d'œnologie...) et des savoirs scolaires à travers des disciplines comme la géographie, la biologie, l'art...; ce qui n'empêche pas l'école de lutter par ailleurs contre les addictions, l'alcoolisme et ses dérives. Il faut dire que vigne et vin ont toujours rassemblé les hommes, constituant un véritable patrimoine culturel répandu dans le monde entier, le vin étant alors une référence culturelle sociétale et éducative. Ainsi, cette thématique pourrait être étudiée en convoquant plusieurs disciplines venues des sciences humaines et sociales mais également des sciences et des disciplines littéraires et artistiques.
  • Religions, discriminations et racisme en milieu scolaire (ReDISCO)
    26 novembre 2019
    Le groupe de recherche sur Religions, discriminations, racisme en milieu scolaire dirigé par Françoise Lantheaume vous invite au XIe séminaire ReDISCO avec la participarion de Gwenaëlle Audren et Joëlle Perroton. L’équipe (ReDISCO) mène une enquête de grande ampleur auprès de personnels de l’éducation (enseignants, chefs d’établissement, conseillers d’éducation). Comment agissent-ils, quelles ressources mobilisent-ils (humaines, dispositifs, argumentaires ou autres), parfois en amont des situations, selon quelles logiques, en référence à quels principes de justice ? Comment interprètent-ils l’expression des religions, les manifestations de discriminations et de racisme ?
  • Éducation et territoires
    25 novembre 2019
    Le prochain numéro de Ressources éducatives à paraître en juin 2020 sera consacré au thème « Éducation et territoires », à travers des approches diverses (inégalités territoriales et scolaires, définition du « territoire », des limites, des frontières (réel / virtuel), territoires symboliques, approches transversales, etc.). Ce nouveau numéro invite ainsi les chercheurs et les acteurs éducatifs à interroger les cloisonnements et décloisonnements ainsi que les fonctionnements à l’œuvre dans les différents espaces éducatifs (école, accompagnement à la scolarité, animation, médiation…), en les mettant en lien avec la question territoriale.
  • Ce que les politiques publiques font au(x) corps
    25 novembre 2019
    La révision des lois de bioéthique et la réforme de la santé, récemment adoptées, ont conduit à de nombreux débats mettant à jour la vivacité des questionnements et des désaccords relatifs aux corps en matière de politique publique. Si la procréation médicalement assistée (PMA) a été au centre des prises de position, c’est la globalité du corps qui est présentée comme un enjeu national, à la fois politique, économique et social. Les débats sur la vaccination, la prise en charge des maladies liées au tabac ou encore le remboursement des dépenses publiques liées à des interventions de sauvetage en mer ou en montagne faisant suite à des comportements jugés imprudents renvoient quant à eux à l’existence des normes de « bonne gestion » de son corps, au-delà de son destin individuel, et au nom du bien commun et de la dépense publique. Dans ce contexte, la RFAS souhaite publier à l’automne 2020 un dossier thématique autour de l’investissement contemporain du corps par les pouvoirs publics, tout particulièrement dans la sphère du social et de la santé.
  • Créer pour éduquer, en faveur de la persévérance scolaire
    25 novembre 2019
    À la suite des deux premiers colloques « Créer pour éduquer. La place de la transdisciplinarité » et « Créer pour éduquer. Une éducation démocratique par les arts », les responsables du programme « Le geste créatif et l’activité formative » (GCAF) de l’EA 4671 ADEF proposent un appel à communication pour une troisième session intitulée « Créer pour éduquer, en faveur de la persévérance scolaire » qui se déroulera les 13 et 14 mai 2020 à Aix-en-Provence.
  • Sélections, du système éducatif au marché du travail
    19 novembre 2019
    Les enjeux de ces XXVIe journées du longitudinal sont d’examiner les formes de la sélection, ainsi que leur évolution et leurs articulations, d’interroger l'expérience de celles et de ceux qui sont sélectionnés et de celles et de ceux qui sélectionnent et de distinguer les ressemblances et les dissemblances entre les deux univers scolaire et professionnel.
  • La brachylogie et la cité
    19 novembre 2019
    L’originalité de la nouvelle brachylogie (NB) réside dans la rupture avec la vision rhétorique de la brachylogie perçue dans sa seule dimension de figure de style. En se présentant comme une vision du monde et des rapports entre les hommes et les sociétés, comme une philosophie et une éthique, la NB entre de plain-pied dans la conception et dans la gestion de la cité. Partant de son esprit de base, l’esprit de conversation, forte de son applicabilité à tous les secteurs de la vie, elle retrouve la voie essentielle vers l’idéal démocratique vers lequel cheminerait toute entreprise humaniste. La société foncièrement démocratique est une société de conversation ou elle n’est pas. L’esprit de conversation déterminerait la gestion des rapports économiques et sociaux. Dès lors, la dichotomie « identité – altérité » est à repenser à l’aune de cet esprit conversationnel et de ses implications diverses.
  • Produire le prolétariat
    19 novembre 2019
    L’enjeu de cette journée d’étude est de croiser les études sur la stratification sociale, la sociologie du travail et la sociologie de l’action publique en s’interrogeant sur la reproduction sociale comme produit d’un travail individuel et collectif d’agents et d’institutions qui participent à ajuster les destinées aux origines. Il s’agit de questionner les instances de validation ou de valorisation des trajectoires sociales et de mettre au cœur de l’analyse les interventions vouées à sélectionner, classer, déclasser et reclasser des individus en groupe supposés homogènes. Par quels mécanismes, en s’appuyant sur quels savoirs et en mobilisant quels types de techniques, des agents publics ou privés participent-ils à produire les classes populaires ? Dit-autrement, comment agents et institutions travaillent, consciemment ou non, à réunir dans une même classe des individus aux origines sociales similaires, contribuant par la même occasion à ajuster leur destinée ? Les communications nous invitent à réfléchir aussi bien sur les dispositifs qui visent à construire ces catégories d’usagers, sur les variations et les jurisprudences locales observées du côté des pratiques des streetlevel bureaucrates ainsi que sur le vécu, les trajectoires ou les effets en termes de carrière par les groupes sélectionnés ou classés.
  • Quels apprentissages…pour quelle santé ?
    18 novembre 2019
    Le champ de la santé connaît de profonds bouleversements : santé numérique, démocratisation de la santé, partenariat-patient, renforcement de la chronicité, etc. Dans ce contexte, agir en santé nécessite plus que la mobilisation de ressources d'action prédéterminées dans des référentiels. Pour faire face aux situations de soins complexes, inédites et incertaines, les acteurs du champ de la santé doivent apprendre à développer une certaine créativité, à initier des pratiques innovantes, plus collaboratives et inclusives. La santé est ainsi appelée à changer de paradigme. C'est à questionner ces évolutions et leurs implications sur les pratiques de soins, de formation et de gouvernance des organisations qu'est consacrée cette journée d'études. Organisée dans le cadre du développement d'une Chaire de recherche "Apprentissage en santé", elle intéressera les soignants, les formateurs en santé, et les chercheurs issus des SHS et des sciences de la santé.
  • Prix de thèse de l’Association francophone de recherche sur les activités physiques et sportives (AFRAPS)
    18 novembre 2019
    Ce prix s’inscrit dans le cadre de l’objectif central assigné à l’Association francophone pour la recherche sur les activités physiques et sportives (AFRAPS) dans le cadre des sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) dès sa fondation il y a presque 40 ans : contribuer au développement de la recherche dans ce domaine et au renouvellement des connaissances pour la formation. Plus précisément, le prix a pour vocation de récompenser et d’encourager les travaux de recherche inédits les plus significatifs.
  • L'émancipation populaire par l'art d'hier à aujourd'hui
    15 novembre 2019
    « L'émancipation populaire par l'art d'hier à aujourd'hui » est le colloque de clôture du projet de recherche « Éducation populaire : engagement, médiation, transmission (XIXe-XXIe siècle) », soutenu par la Comue UPL. Tout au long de l’année 2019, les Archives nationales proposent une exposition, un cycle d'ateliers et ce colloque consacrés à l'histoire et à l'actualité de l'éducation populaire, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), le Fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire (Fonjep) ainsi que les universités de Paris-8, Paris Nanterre et Tours.
  • Quelle université pour demain ? Regards croisés entre chercheurs et décideurs
    13 novembre 2019
    À l'occasion de la sortie de l'ouvrage Propositions d'une chercheuse pour l'Université, de Christine Musselin un débat sur l'avenir de l'université réunissant chercheurs et décideurs aura lieu Sciences Po. Il portera sur trois principaux points : le pilotage public des universités, le modes de gouvernance, la gestion des vocations universitaires.
  • Questionner les politiques publiques en éducation aux médias et à l’information (EMI)
    8 novembre 2019
    Le Centre d’études sur les jeunes et les médias s’est donné pour mission de rassembler des chercheurs de disciplines diverses autour de problématiques liées à la constitution du champ de l’EMI. Depuis 2013, le Centre organise annuellement un événement international permettant de renforcer le réseau de chercheurs autour de thématiques en lien avec l’éducation aux médias et à l’information, les pratiques médiatiques et numériques des jeunes, les médias éducatifs, la pédagogie critique. En partenariat avec la chaire de recherche du Canada en éducation aux médias et droits humains, cette édition 2020 portera sur les politiques publiques en éducation aux médias et à l’information. Mêlant les échelles (locales, territoriales, nationales et internationales), les disciplines et les méthodes, le colloque visera à mettre en discussion les positionnements théoriques, épistémologiques, axiologiques et socio-politiques qui orientent la recherche sur les politiques publiques en éducation aux médias et à l’information.

Actualités des revues de l'IFE (flux RSS)