Accueil EFTS

L’unité Mixte de Recherche « Education, Formation, Travail, Savoirs » (UMR EFTS) est sous la tutelle de l’université Toulouse Jean Jaurès et de l’École Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole.
L’UMR EFTS fédère l’ensemble des chercheurs en éducation de l’Université de Toulouse autour de problématiques de recherche spécifiques et complémentaires relatives aux processus d’éducation et de formation, au vécu et à la mise en œuvre du travail, à l'organisation et la diffusion des savoirs.

L’UMR EFTS fédère quatre entrées thématiques :

  • Phénomènes didactiques
  • Processus éducatifs, d'enseignement et d'apprentissage
  • ProfessionnalisationS EducationS
  • Conduite et accompagnement du changement

Actualités scientifiques



Calendrier des séminaires des entrées de l'UMR EFTS


Soutenances de thèse

 
Laurence Marty le 16/04/2019


Manifestations organisées


Rencontres internationales du réseau de Recherche en Education et en Formation


Évaluer les apprentissages, les enseignements, les dispositifs de formation : Penser le continuum des recherches collaboratives aux pratiques professionnelles  - 29 juin 2018

 Manifestation co-organisée par l'UMR EFTS


Colloque International
Mêlées et démêlés,
50 ans de recherches
en Sciences de l'Education
Toulouse,
20-21-22 septembre 2017

Activités de l'UMR EFTS


Exposition :


Les Dossiers des Sciences de l'Education


DSE40 - Mêlées et démêlés, 50 ans de recherche en sciences de l'éducation
Numéro coordonné par Pascal Dupont, Daniel Guy, Isabelle Fabre

DSE39 - Apprendre des interactions de soin
Numéro coordonné par Joris Thievenaz et Dominique Broussal


Tous les numéros

Actualités Education de Calenda (flux RSS)

  • Pratiques de la philosophie et démocratie
    14 août 2019
    Les nouvelles pratiques philosophiques (NPP) considèrent la philosophie d’abord comme une pratique, plutôt que, sans que ce soit contradictoire, comme un enseignement ou une transmission de connaissances sur les doctrines philosophiques et l’histoire de la philosophie. Nées dans des démocraties, elles mettent au centre de leur pratique le dialogue, comme la démocratie a besoin de son côté de discussions dans l’espace public. Se pose alors la question de la relation entre les NPP et la démocratie.
  • Formation des formateurs entre états des lieux, innovation et perspectives
    12 août 2019
    Praticiens et chercheurs introduisent dans leurs études des concepts de domaine technique, professionnel et scientifique pour rendre l'apprenant actif et interactif, collaboratif et coopératif, mais aussi techno-créatif. la formation est un domaine en évolution qui répond à des exigences et qui est conduite par un besoin d'atteindre un niveau satisfaisant des compétences professionnalisantes spécifiques au métier visé. Des réflexions sont engagées dans ce sens, d'abord sur l'état des lieux, les besoins d'une formation, l'ingénierie professionnalisante, le rôle de la recherche pour l'amélioration de la pédagogie, ainsi que des méthodologies et des technologies, telles que les dispositifs innovants capables d'améliorer la condition et le rendement de la formation. De ceci découlent des problématiques qui nous invitent à réfléchir sur la question de la promotion de la formation.
  • La médiation autour du livre de jeunesse en Europe au XXIe siècle
    6 août 2019
    Dès 2014, les deux premières biennales de la littérature de jeunesse affirmaient une dimension interprofessionnelle et orientaient fortement les questionnements concernant le livre jeunesse dans une perspective comparatiste et internationale. Elles choisissaient aussi de focaliser les réflexions sur l’époque contemporaine, en permettant aux différents acteurs professionnels intervenant dans le champ du livre de jeunesse d’échanger leurs analyses sur les productions culturelles destinées aux jeunes lecteurs d’aujourd’hui. Œuvres de création pure, traductions ou adaptations, les objets eux-mêmes étaient au cœur de ces rencontres. Ces préoccupations permettent aujourd’hui de construire un projet de troisième biennale en déplaçant cette fois le regard des objets eux-mêmes – les livres, leurs auteurs, leurs formes éditoriales – vers les pratiques de médiation qui permettent de les rendre accessibles aux jeunes lecteurs, sous toutes leurs formes – format papier ou numérique – et dans les différents pays européens.
  • Quelle éducation à la citoyenneté pour quelle démocratie ? Perspectives transnationales du XIXe au XXIe siècle
    6 août 2019
    Quel citoyen et quelle citoyenne pour quelle démocratie ? Avec l’extension progressive du suffrage, dès lors que la politique ne se laissait plus penser sans le corps électoral, philosophes, politiques, pédagogues, activistes, citoyennes et citoyens, ont mis en discussion différentes approches de l’éducation à la citoyenneté. En sciences humaines et sociales, ces apports théoriques et pratiques à la question de la citoyenneté sont le plus souvent construits comme des cas d’étude séparés, dans des contextes nationaux pensés comme cloisonnés. Ils sont pourtant traversés de questions récurrentes. Le colloque réunira des spécialistes de différents pays et disciplines telles que l’histoire, la philosophie, les sciences de l’éducation, la science politique ou la sociologie, dans l'objectif d’historiciser les diverses réponses à ce défi démocratique et d'en interroger les représentations de la démocratie.
  • Le jeu : entre familles et institutions
    6 août 2019
    Cet appel à communications s’inscrit dans le cadre de la recherche interdisciplinaire « Ce que le jeu fait aux familles : en ludothèque et en famille, le jeu dans la relation père-enfant(s) et dans la fratrie ». Cette rencontre internationale vise à ouvrir et croiser les questionnements et analyses élaborés à partir des situations de jeu en ludothèques et en familles, à d'autres institutions (scolaire, socio-éducative, socio-culturelle, sociale ou sanitaire, petite enfance...), d'autres professions qui mobilisent le jeu sous toutes ses formes et prennent en compte les familles dans leurs actions et projets. Le triptyque jeu-familles-institutions est ainsi au cœur de ces deux jours. Le jeu y sera appréhendé comme objet de recherche, comme secteur d’activité, embrassant l’activité ludique, les objets, les partenaires, les territoires réels et virtuels de jeu, jusqu'aux politiques publiques (à divers échelons local, national, européen, international) via leurs actions et référentiels (inter)sectoriels (politiques familiales, scolaires, éducatives, sanitaires ou culturelles).
  • Arctic Week 2019
    6 août 2019
    The “Arctic Week” is a one-week international conference that provides transdisciplinary approaches to climate and environmental changes in the Arctic. This second edition is placed under the High Patronage of the Minister of Europe and Foreign Affairs, chaired by Ségolène Royal, Ambassador for the Poles and coordinated by Dr. Alexandra Lavrillier, Cearc – UVSQ. The Call for Proposals is open. Human and Social Sciences and Environmental Sciences, as well as Indigenous and Transdisciplinarity approaches are welcome.
  • Les Compagnons de l'université nouvelle
    1 août 2019
    Les Compagnons, combattants de la Grande Guerre, espéraient que l’Union sacrée, acquise dans la boue des tranchées, dans le sang et dans le don de soi à l’intérêt supérieur de la nation, prolongerait ses effets dans la paix, en faveur d’une réforme totale de ce qu’ils nommaient l’université, au sens où nous disons aujourd’hui système éducatif. Une réforme démocratique, c’était une réforme qui devait mettre fin à la séparation des scolarités entre deux ensembles trop étanches : l’école primaire gratuite et ses classes primaires supérieures pour les enfants du peuple, et l’ordre secondaire payant, fondé par Napoléon Ier, autour d’un lycée précédé de ses classes élémentaires pour les enfants de la bourgeoisie, celui-là seul ouvert vers l’enseignement supérieur. Les Compagnons voulaient fonder une université nouvelle, juste et efficace, depuis l’école unique pour tous les enfants de toutes origines, jusqu’aux formations supérieures. L’équité sociale servirait l’efficacité économique en faveur de la patrie à reconstruire.
  • Éducation, genre et migration : opportunités et menaces dans un contexte de montée des discours de haine en ligne
    31 juillet 2019
    La France a été choisi pour accueillir le XIIe forum mondial Paulo Freire. Ce forum se déclinera en deux volets et temps. Le versant académique aura lieu à Paris les 17 et 18 septembre 2020. Il sera suivi du forum social de l'éducation les 19 et 20 septembre 2020. La thématique retenue pour le volet académique est : « Éducation, genre et migration: opportunités et menaces dans un contexte de montée des discours de haine en ligne ».
  • Action culturelle et action artistique
    30 juillet 2019
    La Revista Brasileira de Estudos da Presença [Brazilian Journal on Presence Studies], revue périodique en ligne d’accès libre, avec révision par des pairs, sans frais de soumission ou de publication, reçoit jusqu’au 31 juillet 2019, des articles inédits portant sur le thème général « Action culturelle et action artistique ».
  • École, société, pouvoir
    30 juillet 2019
    Où va l’école aujourd’hui ? Où doit-elle, ou peut-elle, aller ? Renonce-t-elle définitivement à sa vocation éducative, en étant complètement soumise au diktat de l’économie de marché, de la compétitivité, de la mondialisation ? Peut-elle, au contraire, reprendre son destin en main ? Quels moyens institutionnels, culturels, pédagogiques, etc. pouvons-nous engager pour l’y aider, si nous ne nous résignons pas à son sort ? Jusqu’à quel point la remise en cause de la spécialisation, le décloisonnement des savoirs et de leur enseignement, sont-ils réalistes, et dans quelles mesures, quelles conditions, etc. sont-ils réalisables ? Autant de questions qui, bien qu’attendues, justifient bien une recherche-action collective et pluridisciplinaire, le hic est qu’elles ne sauraient être résolues, comme le donne à croire l’état des lieux décrit plus haut, indépendamment de l’idée qu’il ne peut y avoir d’idéal éducatif sans idéal politique, que, dans le fond, les deux se confondent.
  • Formation : sociologue
    23 juillet 2019
    Parmi les nombreux griefs adressés aux formations universitaires de sociologie – et, plus largement, de sciences sociales –, leur supposée « inefficacité économique » et leur caractère idéologiquement orienté sont sûrement les plus courants. En France, les filières universitaires de sociologie ont pu être dépeintes comme « des usines à chômeurs » et leur corps enseignant comme « gangréné » par la « culture de l’excuse » et, plus globalement, par des courants politiques hostiles au savoir et à la « vraie science ». Nombreuses sont d’ailleurs les manifestations scientifiques proposant des éclairages sur des sujets au cœur des débats publics contemporains (immigration, genre) qui ont dû subir les pressions d’acteurs politiques. Et, si les réactions de la communauté universitaire ont été nombreuses et rapides, force est de constater que nous disposons de peu d’éléments pour objectiver ce qu’être formé en sociologie veut dire aujourd’hui – tant au niveau du contenu de la formation que des usages sociaux et professionnels qui en sont faits par suite par les diplômé·e·s.
  • Racismes et antiracismes : une approche clinique pluridisciplinaire
    19 juillet 2019
    Étudier, dans une perspective de sociologie clinique, l’articulation racisme/antiracisme, tel est l’objet de ce colloque. Des recherches récentes, produites au sein de cette approche, ont permis d’identifier des processus de racisation, au niveau individuel et collectif. Ces travaux participent à rendre compte des modalités selon lesquelles fonctionnent le couple racisme/antiracisme, aux plans sociétal, institutionnel, organisationnel, groupal et individuel. L’enjeu de ce colloque sera d’approfondir la compréhension des relations racisme/antiracisme, relations qui seront abordées selon différents axes et différents contextes géographico-culturels et nationaux, et en tenant compte d’une approche psychosociale ou sociopsychique.
  • L'éducation complexe : un nouveau paradigme ?
    19 juillet 2019
    Cet appel à article de la revue Tréma, revue internationale en sciences de l'éducation et didactique de l'université de Montpellier, vise à mettre au jour des notions et des pratiques susceptibles de mieux appréhender le paradigme de l’éducation complexe, en référence aux travaux d’Edgar Morin. Il s’agira de mieux comprendre comment la pensée complexe, qui tente de relier chacun des éléments que sont la connaissance, l'individu et la société, peut être envisagée dans le cadre éducatif et scolaire. Quels liens et quelles influences peuvent être questionnés pour penser l’éducation complexe d’Edgar Morin ? Sur quelles pratiques, quels modèles, l’éducation complexe prend-elle appui ? Comment cette éducation complexe peut-elle être pensée dans le cadre de la formation des enseignants et des éducateurs, s’agit-il d’enseigner l’éducation à la complexité, de former à la pensée complexe ?
  • École et migrations : quelle histoire, quels acteurs, pour quels enjeux ?
    18 juillet 2019
    Le but de cette journée d’étude est d’interroger les situations de scolarisation des enfants migrants et de poursuivre les recherches sur ce thème (voir par exemple Cahiers pédagogiques, mai 2009 ; Migrations Société, 2015/6 ; Revue française de pédagogie, 2015/191). Ces élèves et leur famille rencontrent des obstacles divers avec les institutions pour obtenir une scolarisation adaptée. Comment cet accueil a-t-il été pensé, théorisé, mis en œuvre dans l’histoire récente du système éducatif français ? Qu’en est-il aujourd’hui ? Comparativement à nos voisins européens, peut-on parler d’une spécificité française dans ce domaine ? Comment penser les tensions qui entourent les questions migratoires et quelles en sont les conséquences pour les élèves et les acteurs du monde éducatif ?
  • Écoles, territoires et numérique : quelles collaborations ? quels apprentissages ?
    18 juillet 2019
    La mise en réseau des écoles, plus particulièrement des écoles rurales, est un phénomène ancien, mais renouvelé par le développement d'Internet, les politiques d'équipement et de regroupement, ainsi que les discours qui tendent à valoriser l'apprentissage collaboratif. Elle s'inscrit dans la volonté de développer de nouvelles organisations pédagogiques en s'appuyant sur le numérique. Ce colloque vise à réunir des chercheurs et des praticiens souhaitant décliner dans des contextes territoriaux divers, des problématiques autour de la collaboration via une mise en réseau et/ou instrumentée par le numérique, collaboration entre enseignants, entre classes, entre élèves, les facteurs facilitant ou limitant, les enjeux et objets, leur nature, tant dans ce qu'elle pourrait permettre dans les pratiques pédagogiques, le développement professionnel, le travail collectif ou encore les apprentissages.
  • Thirty Years After. Post Communism, Democracy and Illiberalism in Central and Eastern Europe
    17 juillet 2019
    Thirty years after the fall of communism in Central and Easter Europe will be marked by the international, multidisciplinary conference called Thirty Years Afert-Post Communism, Democracy and Illiberalism in Central and Eastern Europe, organized by the Faculty of History, Univeristy of Bucharest and its network of academic partners. We would like to invite scholars in History, Political Science, International Relations, Economics or any other related fields to an international conference about the way in which the fall of communism and its inheritance profoundly marked the evolution of Central and Easter countries in the past thirty years.
  • Rencontres de la Structure fédérative d'études et de recherches en éducation de Provence (SFERE)
    16 juillet 2019
    Cette journée donnera lieu à une rencontre destinée aux chercheurs, docteurs, doctorants, masterants dont les travaux de recherche s’inscrivent dans le domaine « apprentissages et éducation ». Plus spécifiquement, cette journée vise à créer des synergies structurantes dans le domaine de la recherche en éducation au sein de la structure fédérative, en fonction des enjeux actuels au niveau national et local.
  • Sociabilités, affects, réseaux
    15 juillet 2019
    Depuis l'arrivée du pharmaphone, comment évoluent les recherches sur les nouveaux échanges, les émotions, la mémoire, les réseaux sociaux, les applications mobiles, les données, l'intelligence artificielle, l'éducation, les organisations, le journalisme, la politique, les médias, l'attachement, la médecine, l'économie, le droit, l'environnement, le virtuel, les méthodologies... ? Le téléphone n’est pas « smart » : à la fois remède et poison, le pharmaphone impacte notre rapport à l’autre. Comment prévenir les venins de la technologie tout en imaginant des antidotes pour la communication humaine ? Qu’en est-il de notre attachement à l’objet ? Ce colloque abordera ces enjeux par le biais d’une démarche collective interdisciplinaire. Nous attendons vos propositions de contribution venant de tous les horizons !
  • Éducation, santé et bien-être en Afrique
    15 juillet 2019
    Cet appel à contribution vise à caractériser la santé et le bien-être dans le milieu scolaire et universitaire en Afrique, quelles que soient la nature (publique ou privée) et la situation géographique de l’établissement. Les recherches peuvent concerner les définitions du bien-être et de la santé en milieu éducatif, leur évaluation aussi bien qualitative que quantitative, des projets de recherche-action ou d’intervention visant à améliorer le bien-être et la santé des apprenants ou des enseignants, ainsi que ses liens avec la pédagogie, la réussite éducative, etc.
  • Enfants et enfance dans la fabrique du scandale à l’époque moderne
    12 juillet 2019
    L’objet de ce colloque sera d’analyser comment et pourquoi l’enfant, individuellement ou en groupe, peut être au cœur des processus de fabrique du scandale, comment il peut même transformer la notion lorsque des événements le touchent spécifiquement. Il s’agira de voir à la fois comment certains scandales permettent de construire l’enfance comme catégorie, et comment leur mise en récit littéraire (parfois au croisement du judiciaire, dans des sources comme les factums) permet de percevoir l’évolution des normes sociales et culturelles, mais aussi des émotions relatives à l’enfant au cours de l’époque moderne.
  • Ce que fait l’Anthropocène aux pratiques pédagogiques dans l’enseignement supérieur
    11 juillet 2019
    Que ce soit les promesses technologiques, les découvertes scientifiques, les enjeux climatiques ou anthropocèniques, ou encore les mutations dans les systèmes écologiques, toutes ces transformations fondamentales de nos milieux de vies appellent à des réactions inédites dans la manière de penser la formation, la pédagogie, l’enseignement ou l’apprentissage. L’hypothèse d’un changement d’ère géologique, où l’anthropos serait devenue la principale force géologique, pousse nos modèles pédagogiques dans leurs retranchements. Ainsi, il s’agira de poser la question des contraintes écologiques comme balises d’une éducation adaptée aux limites planétaires.
  • Gestes professionnels et/ou en contexte
    9 juillet 2019
    Pour comprendre une interaction didactique, et les gestes professionnels qui la soutiennent, il faut pouvoir l’appréhender selon différentes échelles d’analyse, du plus local au plus global. Si la prise en compte du contexte est indispensable, pour autant, elle ne peut faire oublier qu’un certain nombre d’évènements émerge de façon située. Dès lors, gestes professionnels, situation et contexte peuvent difficilement être pensés indépendamment les uns des autres.
  • L'indiscipline des humanités médicales
    2 juillet 2019
    Une récente enquête menée par l’université Paris-Diderot et l’université de Liège, entre 2016 et 2018 - à paraître en 2019 aux éditions John Libbey Eurotext – a tenté de dresser un état des lieux de ces enseignements tout au long du cursus de la formation des médecins afin de recenser les formes et innovations pédagogiques tant sur le plan du contenu que de sa mise en œuvre. Quelle place les Humanités occupent-elles dans l’enseignement de la médecine en France et à l’étranger ? Quelles évolutions peut-on voir se dessiner quant à l’accueil des équipes pédagogiques, quant aux disciplines retenues, quant à la réception des étudiants ?
  • La pauvreté scolaire
    2 juillet 2019
    L’enjeu de cette journée d’étude sera non seulement de préciser les modalités de gouvernement des pauvretés, mais aussi réfléchir aux pratiques de résistances mises en oeuvre dans et par ces pédagogies alternatives émancipatrices pour faire face aux mécanismes de production des pauvretés. Sachant que la pauvreté scolaire de notre présent peut trouver une réponse dans ces pratiques de résistance dans les murs de l’école, mais aussi hors les murs, liés à d’autres espaces sociaux et territoires, il sera intéressant de voir ce qui nourrit parfois ces formes de résistance ou de rébellion, notamment à partir des études philosophiques et de l’épistémologie du corps ou encore d’un regard sur les inégalités territoriales de pauvreté autant économiques, sociales, sanitaires juridiques, culturelles, de territoire, de formation et d’éducation, que liées à des processus de subjectivation qui permettent leur développement...
  • Dispositifs de médiation de santé
    1 juillet 2019
    Ce colloque international a pour ambition de mettre en lumière les différentes formes de médiations qui dessinent les contours de l'éducation thérapeutique du patient (ETP), à travers une variété de situations socioculturelles et pathologiques. Il s'inscrit dans une démarche interdisciplinaire alliant les sciences humaines et sociales, les sciences infirmières et la santé publique. Le colloque regroupe quatre axes d'analyse de l'éducation thérapeutique du patient, à savoir, les figures de la médiation en santé, les types de savoirs et ressources mobilisés, les formes d'énonciation et de narration de soi, ainsi que les dispositifs de médiation de santé et leurs effets sur l'ETP.
  • Communautés informelles d’apprentissage, communautés de pratique
    28 juin 2019
    Le numéro 32 de la revue ¿ Interrogations ? propose de questionner les communautés informelles d’apprentissage et les communautés de pratique. Pour ce faire, plusieurs entrées, sans caractère limitatif, peuvent être envisagées : les caractéristiques définitoires de ce type de communautés, l’histoire de leur développement, leur dimension éducative, leur potentiel exploitation par des instances plus formelles, etc. Une réflexion méthodologique sur l’étude de telles communautés peut aussi être envisagée. Les contributions pourront émerger d’un ou plusieurs champs disciplinaires (anthropologie, histoire, sociologie, psychologie, sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, sciences du langage, etc.). Elles devront intégrer une dimension théorique et méthodologique centrée sur la thématique des communautés informelles d’apprentissage.
  • La fabrique du clerc
    28 juin 2019
    Ce colloque entend interroger à nouveaux frais les enjeux liés à la fabrique du clerc et à sa formation, dans laquelle se joue et rejoue l’articulation entre vocation pastorale et profession cléricale. Il se propose de les envisager sur une période longue (fin du Moyen Âge – début du XIXe siècle) et au sein des différentes religions chrétiennes, dans une perspective comparatiste. Tous les temps de la formation (initiale et continue) seront envisagés, du côté des formateurs comme du côté des postulants. Un accent particulier sera mis sur l’émergence par la formation d’une identité de corps à même de refléter autant que motiver la conscience collective d’appartenir à un même corps clérical, transcendant les corps individuels le composant et capable d’agir solidairement. L’enjeu de ce colloque sera d’apporter une contribution et un encouragement à un champ historiographique qui connaît un véritable renouveau, notamment dans le cadre d’une histoire comparée des christianismes européens et de leurs clergés.
  • L’animation socioculturelle et l’intervention sociale face à la violence
    28 juin 2019
    Face aux équations complexes de la violence et à sa "mise au travail", quelles réponses spécifiques l’animation socioculturelle et plus généralement le champ de l’intervention sociale peuvent-ils apporter ? Avec quelles finalités, quels objectifs, quelles méthodes, quels outils, dans quels espaces et avec quels publics ? Que nous en dit le champ de la recherche ? Telles sont les questions générales qui, autour des de l'appel à contribution ci-après et dans une perspective pluridisciplinaire, mobiliseront des contributions diversifiées, à la croisée de la recherche universitaire et des analyses professionnelles.
  • Le partenariat de soin avec le(s) patient(s)
    28 juin 2019
    9 ans après l’émergence du partenariat de soin avec le patient dans et à partir d’une faculté de médecine ouvrant ses portes à des patients pour collaborer à la transformation de la formation des médecins, et alors que nombre de pays s’ouvrent à cette approche, un état des lieux concernant le partenariat avec les patients et les processus de coconstruction, de codesign entre patients et professionnels de santé tant dans l'enseignement, le et les soin(s), comme dans la recherche nous apparait nécessaire. C'et ce que propose d'organiser notre équipe en lien avec les initiateurs de cette approche. Pour mettre en perspective ce partenariat de soin(s) avec le patients, quelques conférenciers interntionaux viendront se mêler aux communicants issues de l'appel à communication pour la tenue de ce colloque.
  • Enquête d’expériences : théories, méthodes et terrains
    27 juin 2019
    L’expérience pour le chercheur est une occasion de se confronter aux contingences des possibles et devient une affaire de méthodologie ; c’est le passage de l’explorateur au praticien de la recherche qui s’incarne dans la constitution d’un socle théorique – toujours dynamique mais structurant à la fois –, de démarches – déductive, inductive – et méthodes reconnues et éprouvées par des pair·e·s – qualitatives, quantitatives, mixtes – et d’une position dans et face aux actions des situations singulières mêlant curiosité et intentionnalité. Car si « le terrain parle » par ses sujets, ce qu’il y a à y comprendre reste toujours en quête. On pourrait peut-être même parler avec Aristote de savoirs stochastiques, où l’incertitude d’y réussir quelque chose dans son exhaustivité est intrinsèque à la recherche en sciences de l’éducation et, plus largement, en sciences humaines et sociales.

Actualités des revues de l'IFE (flux RSS)