Accueil EFTS

L’unité Mixte de Recherche « Education, Formation, Travail, Savoirs » (UMR EFTS) est sous la tutelle de l’université Toulouse Jean Jaurès et de l’École Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole.
L’UMR EFTS fédère l’ensemble des chercheurs en éducation de l’Université de Toulouse autour de problématiques de recherche spécifiques et complémentaires relatives aux processus d’éducation et de formation, au vécu et à la mise en œuvre du travail, à l'organisation et la diffusion des savoirs.

L’UMR EFTS fédère quatre entrées thématiques :

  • Phénomènes didactiques
  • Processus éducatifs, d'enseignement et d'apprentissage
  • ProfessionnalisationS EducationS
  • Conduite et accompagnement du changement

Actualités scientifiques



Calendrier des séminaires des entrées de l'UMR EFTS


Soutenances de thèse

 
Laurence Marty le 16/04/2019


Manifestations organisées


Rencontres internationales du réseau de Recherche en Education et en Formation


Évaluer les apprentissages, les enseignements, les dispositifs de formation : Penser le continuum des recherches collaboratives aux pratiques professionnelles  - 29 juin 2018

 Manifestation co-organisée par l'UMR EFTS


Colloque International
Mêlées et démêlés,
50 ans de recherches
en Sciences de l'Education
Toulouse,
20-21-22 septembre 2017

Activités de l'UMR EFTS


Exposition :


Les Dossiers des Sciences de l'Education


DSE40 - Mêlées et démêlés, 50 ans de recherche en sciences de l'éducation
Numéro coordonné par Pascal Dupont, Daniel Guy, Isabelle Fabre

DSE39 - Apprendre des interactions de soin
Numéro coordonné par Joris Thievenaz et Dominique Broussal


Tous les numéros

Actualités Education de Calenda (flux RSS)

  • École et migrations : quelle histoire, quels acteurs, pour quels enjeux ?
    18 juillet 2019
    Le but de cette journée d’étude est d’interroger les situations de scolarisation des enfants migrants et de poursuivre les recherches sur ce thème (voir par exemple Cahiers pédagogiques, mai 2009 ; Migrations Société, 2015/6 ; Revue française de pédagogie, 2015/191). Ces élèves et leur famille rencontrent des obstacles divers avec les institutions pour obtenir une scolarisation adaptée. Comment cet accueil a-t-il été pensé, théorisé, mis en œuvre dans l’histoire récente du système éducatif français ? Qu’en est-il aujourd’hui ? Comparativement à nos voisins européens, peut-on parler d’une spécificité française dans ce domaine ? Comment penser les tensions qui entourent les questions migratoires et quelles en sont les conséquences pour les élèves et les acteurs du monde éducatif ?
  • Écoles, territoires et numérique : quelles collaborations ? quels apprentissages ?
    18 juillet 2019
    La mise en réseau des écoles, plus particulièrement des écoles rurales, est un phénomène ancien, mais renouvelé par le développement d'Internet, les politiques d'équipement et de regroupement, ainsi que les discours qui tendent à valoriser l'apprentissage collaboratif. Elle s'inscrit dans la volonté de développer de nouvelles organisations pédagogiques en s'appuyant sur le numérique. Ce colloque vise à réunir des chercheurs et des praticiens souhaitant décliner dans des contextes territoriaux divers, des problématiques autour de la collaboration via une mise en réseau et/ou instrumentée par le numérique, collaboration entre enseignants, entre classes, entre élèves, les facteurs facilitant ou limitant, les enjeux et objets, leur nature, tant dans ce qu'elle pourrait permettre dans les pratiques pédagogiques, le développement professionnel, le travail collectif ou encore les apprentissages.
  • Thirty Years After. Post Communism, Democracy and Illiberalism in Central and Eastern Europe
    17 juillet 2019
    Thirty years after the fall of communism in Central and Easter Europe will be marked by the international, multidisciplinary conference called Thirty Years Afert-Post Communism, Democracy and Illiberalism in Central and Eastern Europe, organized by the Faculty of History, Univeristy of Bucharest and its network of academic partners. We would like to invite scholars in History, Political Science, International Relations, Economics or any other related fields to an international conference about the way in which the fall of communism and its inheritance profoundly marked the evolution of Central and Easter countries in the past thirty years.
  • Rencontres de la Structure fédérative d'études et de recherches en éducation de Provence (SFERE)
    16 juillet 2019
    Cette journée donnera lieu à une rencontre destinée aux chercheurs, docteurs, doctorants, masterants dont les travaux de recherche s’inscrivent dans le domaine « apprentissages et éducation ». Plus spécifiquement, cette journée vise à créer des synergies structurantes dans le domaine de la recherche en éducation au sein de la structure fédérative, en fonction des enjeux actuels au niveau national et local.
  • Sociabilités, affects, réseaux
    15 juillet 2019
    Depuis l'arrivée du pharmaphone, comment évoluent les recherches sur les nouveaux échanges, les émotions, la mémoire, les réseaux sociaux, les applications mobiles, les données, l'intelligence artificielle, l'éducation, les organisations, le journalisme, la politique, les médias, l'attachement, la médecine, l'économie, le droit, l'environnement, le virtuel, les méthodologies... ? Le téléphone n’est pas « smart » : à la fois remède et poison, le pharmaphone impacte notre rapport à l’autre. Comment prévenir les venins de la technologie tout en imaginant des antidotes pour la communication humaine ? Qu’en est-il de notre attachement à l’objet ? Ce colloque abordera ces enjeux par le biais d’une démarche collective interdisciplinaire. Nous attendons vos propositions de contribution venant de tous les horizons !
  • Éducation, santé et bien-être en Afrique
    15 juillet 2019
    Cet appel à contribution vise à caractériser la santé et le bien-être dans le milieu scolaire et universitaire en Afrique, quelles que soient la nature (publique ou privée) et la situation géographique de l’établissement. Les recherches peuvent concerner les définitions du bien-être et de la santé en milieu éducatif, leur évaluation aussi bien qualitative que quantitative, des projets de recherche-action ou d’intervention visant à améliorer le bien-être et la santé des apprenants ou des enseignants, ainsi que ses liens avec la pédagogie, la réussite éducative, etc.
  • Enfants et enfance dans la fabrique du scandale à l’époque moderne
    12 juillet 2019
    L’objet de ce colloque sera d’analyser comment et pourquoi l’enfant, individuellement ou en groupe, peut être au cœur des processus de fabrique du scandale, comment il peut même transformer la notion lorsque des événements le touchent spécifiquement. Il s’agira de voir à la fois comment certains scandales permettent de construire l’enfance comme catégorie, et comment leur mise en récit littéraire (parfois au croisement du judiciaire, dans des sources comme les factums) permet de percevoir l’évolution des normes sociales et culturelles, mais aussi des émotions relatives à l’enfant au cours de l’époque moderne.
  • Ce que fait l’Anthropocène aux pratiques pédagogiques dans l’enseignement supérieur
    11 juillet 2019
    Que ce soit les promesses technologiques, les découvertes scientifiques, les enjeux climatiques ou anthropocèniques, ou encore les mutations dans les systèmes écologiques, toutes ces transformations fondamentales de nos milieux de vies appellent à des réactions inédites dans la manière de penser la formation, la pédagogie, l’enseignement ou l’apprentissage. L’hypothèse d’un changement d’ère géologique, où l’anthropos serait devenue la principale force géologique, pousse nos modèles pédagogiques dans leurs retranchements. Ainsi, il s’agira de poser la question des contraintes écologiques comme balises d’une éducation adaptée aux limites planétaires.
  • Gestes professionnels et/ou en contexte
    9 juillet 2019
    Pour comprendre une interaction didactique, et les gestes professionnels qui la soutiennent, il faut pouvoir l’appréhender selon différentes échelles d’analyse, du plus local au plus global. Si la prise en compte du contexte est indispensable, pour autant, elle ne peut faire oublier qu’un certain nombre d’évènements émerge de façon située. Dès lors, gestes professionnels, situation et contexte peuvent difficilement être pensés indépendamment les uns des autres.
  • L'indiscipline des humanités médicales
    2 juillet 2019
    Une récente enquête menée par l’université Paris-Diderot et l’université de Liège, entre 2016 et 2018 - à paraître en 2019 aux éditions John Libbey Eurotext – a tenté de dresser un état des lieux de ces enseignements tout au long du cursus de la formation des médecins afin de recenser les formes et innovations pédagogiques tant sur le plan du contenu que de sa mise en œuvre. Quelle place les Humanités occupent-elles dans l’enseignement de la médecine en France et à l’étranger ? Quelles évolutions peut-on voir se dessiner quant à l’accueil des équipes pédagogiques, quant aux disciplines retenues, quant à la réception des étudiants ?
  • La pauvreté scolaire
    2 juillet 2019
    L’enjeu de cette journée d’étude sera non seulement de préciser les modalités de gouvernement des pauvretés, mais aussi réfléchir aux pratiques de résistances mises en oeuvre dans et par ces pédagogies alternatives émancipatrices pour faire face aux mécanismes de production des pauvretés. Sachant que la pauvreté scolaire de notre présent peut trouver une réponse dans ces pratiques de résistance dans les murs de l’école, mais aussi hors les murs, liés à d’autres espaces sociaux et territoires, il sera intéressant de voir ce qui nourrit parfois ces formes de résistance ou de rébellion, notamment à partir des études philosophiques et de l’épistémologie du corps ou encore d’un regard sur les inégalités territoriales de pauvreté autant économiques, sociales, sanitaires juridiques, culturelles, de territoire, de formation et d’éducation, que liées à des processus de subjectivation qui permettent leur développement...
  • Dispositifs de médiation de santé
    1 juillet 2019
    Ce colloque international a pour ambition de mettre en lumière les différentes formes de médiations qui dessinent les contours de l'éducation thérapeutique du patient (ETP), à travers une variété de situations socioculturelles et pathologiques. Il s'inscrit dans une démarche interdisciplinaire alliant les sciences humaines et sociales, les sciences infirmières et la santé publique. Le colloque regroupe quatre axes d'analyse de l'éducation thérapeutique du patient, à savoir, les figures de la médiation en santé, les types de savoirs et ressources mobilisés, les formes d'énonciation et de narration de soi, ainsi que les dispositifs de médiation de santé et leurs effets sur l'ETP.
  • Communautés informelles d’apprentissage, communautés de pratique
    28 juin 2019
    Le numéro 32 de la revue ¿ Interrogations ? propose de questionner les communautés informelles d’apprentissage et les communautés de pratique. Pour ce faire, plusieurs entrées, sans caractère limitatif, peuvent être envisagées : les caractéristiques définitoires de ce type de communautés, l’histoire de leur développement, leur dimension éducative, leur potentiel exploitation par des instances plus formelles, etc. Une réflexion méthodologique sur l’étude de telles communautés peut aussi être envisagée. Les contributions pourront émerger d’un ou plusieurs champs disciplinaires (anthropologie, histoire, sociologie, psychologie, sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, sciences du langage, etc.). Elles devront intégrer une dimension théorique et méthodologique centrée sur la thématique des communautés informelles d’apprentissage.
  • L’animation socioculturelle et l’intervention sociale face à la violence
    28 juin 2019
    Face aux équations complexes de la violence et à sa "mise au travail", quelles réponses spécifiques l’animation socioculturelle et plus généralement le champ de l’intervention sociale peuvent-ils apporter ? Avec quelles finalités, quels objectifs, quelles méthodes, quels outils, dans quels espaces et avec quels publics ? Que nous en dit le champ de la recherche ? Telles sont les questions générales qui, autour des de l'appel à contribution ci-après et dans une perspective pluridisciplinaire, mobiliseront des contributions diversifiées, à la croisée de la recherche universitaire et des analyses professionnelles.
  • La fabrique du clerc
    28 juin 2019
    Ce colloque entend interroger à nouveaux frais les enjeux liés à la fabrique du clerc et à sa formation, dans laquelle se joue et rejoue l’articulation entre vocation pastorale et profession cléricale. Il se propose de les envisager sur une période longue (fin du Moyen Âge – début du XIXe siècle) et au sein des différentes religions chrétiennes, dans une perspective comparatiste. Tous les temps de la formation (initiale et continue) seront envisagés, du côté des formateurs comme du côté des postulants. Un accent particulier sera mis sur l’émergence par la formation d’une identité de corps à même de refléter autant que motiver la conscience collective d’appartenir à un même corps clérical, transcendant les corps individuels le composant et capable d’agir solidairement. L’enjeu de ce colloque sera d’apporter une contribution et un encouragement à un champ historiographique qui connaît un véritable renouveau, notamment dans le cadre d’une histoire comparée des christianismes européens et de leurs clergés.
  • Le partenariat de soin avec le(s) patient(s)
    28 juin 2019
    9 ans après l’émergence du partenariat de soin avec le patient dans et à partir d’une faculté de médecine ouvrant ses portes à des patients pour collaborer à la transformation de la formation des médecins, et alors que nombre de pays s’ouvrent à cette approche, un état des lieux concernant le partenariat avec les patients et les processus de coconstruction, de codesign entre patients et professionnels de santé tant dans l'enseignement, le et les soin(s), comme dans la recherche nous apparait nécessaire. C'et ce que propose d'organiser notre équipe en lien avec les initiateurs de cette approche. Pour mettre en perspective ce partenariat de soin(s) avec le patients, quelques conférenciers interntionaux viendront se mêler aux communicants issues de l'appel à communication pour la tenue de ce colloque.
  • Enquête d’expériences : théories, méthodes et terrains
    27 juin 2019
    L’expérience pour le chercheur est une occasion de se confronter aux contingences des possibles et devient une affaire de méthodologie ; c’est le passage de l’explorateur au praticien de la recherche qui s’incarne dans la constitution d’un socle théorique – toujours dynamique mais structurant à la fois –, de démarches – déductive, inductive – et méthodes reconnues et éprouvées par des pair·e·s – qualitatives, quantitatives, mixtes – et d’une position dans et face aux actions des situations singulières mêlant curiosité et intentionnalité. Car si « le terrain parle » par ses sujets, ce qu’il y a à y comprendre reste toujours en quête. On pourrait peut-être même parler avec Aristote de savoirs stochastiques, où l’incertitude d’y réussir quelque chose dans son exhaustivité est intrinsèque à la recherche en sciences de l’éducation et, plus largement, en sciences humaines et sociales.
  • Éducation à la santé à la croisée des épistomologies du Sud
    27 juin 2019
    La revue Recherches et Éducations lance un appel à contribution pour accueillir des articles relatifs aux questions d'épistémologies de la recherche en sciences humaines et sociales, dans les champs de l’éducation à la santé, de la prévention et de la promotion de la santé qui sont arrivées à un point d’étape. Marquées par des questions liées aux intérêts et aux limites de l’épistémè eurocentré ou américano-centré de la doxa santé publique, dans les recherches en éducation à la santé, les recherches actuelles sont placées à la croisée des récents travaux sur les épistémologies du Sud. La perspective critique attendue a pour objectif de rendre compte du caractère épistémicide et extractiviste des pratiques de recherches eurocentrées et américano-centrées de la doxa santé publique, utilisées quelles que soient les aires géographiques, les populations, les problèmes de santé publiques et leurs systèmes de santé publique.
  • L’éducation aux médias tout au long de la vie
    27 juin 2019
    Ce colloque aura pour objectif d’analyser les différents enjeux de l’éducation aux médias, quels que soient les espaces et les temporalités des formations : dans quelle mesure l’éducateur / le formateur peut-il favoriser le développement d’un esprit critique ? Dans quelle mesure peut-il permettre à l’apprenant d’utiliser, produire et diffuser des contenus de façon pertinente et éclairée ? Au-delà des pratiques formelles, de quelle façon les usagers s’éduquent-ils aux médias ? Quels dispositifs innovants peuvent permettre aux publics professionnels de se former ? Dans quelle mesure les usagers sont-ils acteurs de leur formation ? Quels rôles jouent les entreprises du secteur dans la formation de leurs salariés ? Quelles sont les pratiques qui permettent le développement d’un esprit analytique et critique des contenus ?
  • Enseigner la civilisation française à l’université : état des lieux et perspectives
    26 juin 2019
    Quelle(s) relation(s) existe-t-il entre culture et littérature, culture et civilisation ? S’agit-il de rapports d’inclusion (englobant-englobé) ou bien de champs de connaissances nettement circonscrits ? Si l’on applique l’une des typologies des cultures établie par certains chercheurs en sciences humaines, cette culture invoquée ici correspondrait-elle à ce que l’on appelle la « culture cultivée » ? En même temps, n’a-t-on pas le sentiment que la notion de « civilisation » est plutôt du côté de ce que la même typologie désigne par « culture ordinaire » ?
  • La fabrique des parents
    26 juin 2019
    L’enjeu de ce colloque sera d’interroger la parenté quotidienne et non quotidienne, à travers les dimensions biologiques, statutaires, affectives et économiques. Ces différents questionnements seront explorés lors de ce colloque à partir de trois axes proposés : devenir parent, être parent d’un mineur et être parent d’un adulte. Ces axes ne sont cependant que des pistes de réflexion : toute proposition concernant la parentalité est bienvenue, qu’elle s’inscrive ou non dans l’un des axes ou l’une des questions soulevées.
  • L’enseignement et l’apprentissage des sciences et des technologies dans l’enseignement supérieur
    25 juin 2019
    À un moment où l’enseignement supérieur scientifique doit relever des défis importants (massification de l’enseignement, désertification des filières fondamentales) et est en train d’évoluer (continuum bac-3 bac +3, évaluation des compétences, formation des enseignants du supérieur par ex.), où il est le lieu de questionnements tant de la part des praticiens que des chercheurs en éducation, nous proposons de revenir sur cette thématique pour aborder les questions suivantes. Quels sont les thèmes abordés actuellement par les recherches en didactique des sciences et des technologies sur l’enseignement supérieur ? Comment les chercheurs en didactique les explorent-ils et les problématisent-ils à la lumière de l’évolution, d’une part du contexte sociétal et institutionnel, d’autre part des cadres théoriques et méthodologiques de recherche ? Ces recherches présentent-elles des spécificités par rapport à celles portant sur d’autres ordres d’enseignement et en révèlent-t-elles certaines ? Comment ces recherches s’articulent-elles avec celles des communautés « pédagogie universitaire » ?
  • Enquêter sur les choix des parents pour les éducations alternatives
    24 juin 2019
    Pourquoi des parents choisissent-ils de ne pas scolariser leur enfant ? Cette question, parmi les plus spontanément adressées au homeschooling, a suscité de nombreuses enquêtes empiriques, en particulier aux États-Unis. Raisonner en termes de « choix », « raisons », « motivations » ou « décisions » des parents en faveur d’une éducation alternative ne va pourtant pas de soi. Pour examiner les enjeux théoriques et méthodologiques de l’étude scientifique de ces « choix alternatifs », le workshop réunit des chercheuses et chercheurs dont les enquêtes, au sujet de parents qui instruisent leur enfant hors école ou bien qui les scolarisent dans des établissements alternatifs, mobilisent des concepts ou techniques d’enquêtes variées.
  • Retours sur l’affaire de Creil, 1989-2019
    24 juin 2019
    Il y a trente ans, dans un établissement scolaire de Creil, survenait « l’affaire du foulard ». Que se cache-t-il derrière cette appellation, restée dans la mémoire collective ? Comment trois voiles de collégiennes dans une commune déshéritée de l’Oise ont-ils pu susciter autant de prises de positions et polémiques ? Comment et pourquoi la société française- civile comme politique-a-t-elle été (si) divisée ? Trente ans après les faits, c’est à ces questions que cette journée d’études s’attelle, au travers d’une série d’analyses fondées sur des recherches en cours, et appuyées sur une documentation renouvelée et en partie inédite.
  • La fabrique des parents
    21 juin 2019
    L'objectif de cette journée est d'étudier la parentalité sous toutes ses formes, à travers trois questions principales : quelles sont les modalités d’entrée et d’exercice de la parentalité, en fonction des contextes sociaux, économiques, politiques, légaux, historiques, géographiques ou de la trajectoire propre du parent ? Comment évolue la parentalité en fonction de l’âge de l’enfant ? Comment les normes de parentalité (“bonne” ou “mauvaise” manière d’être parent, déclinaison de la parentalité en fonction du sexe du parent) influencent son exercice ? Cet appel est ouvert à toutes les disciplines de sciences humaines : histoire, sociologie, anthropologie, droit, géographie, démographie, etc.
  • Éducation au plurilinguisme et au développement durable
    20 juin 2019
    Le XVIe colloque international de l’Association française d’éducation comparée et des échanges (AFDECE)organisé avec le laboratoire EDA de l’université de Paris Descartes et la faculté des Sciences de l’éducation de l’université Saint Joseph (USJ) de Beyrouth au Liban, se tiendra au Liban les 23 et 24 octobre 2019.
  • L’esprit musicien et la forme scolaire
    20 juin 2019
    Lorsqu’il s’agit d’évoquer la dimension réputée artistique des enseignements scolaires ou la dimension réputée scolaire des enseignements artistiques, on en vient souvent à opposer « quelque chose » de l’art et « quelque chose » de l’enseignement qui ne feraient pas bon ménage – voire s’opposeraient ou s’anéantiraient réciproquement au moindre contact. Aussi diverses et nombreuses que soient les approches théoriques de la question (de l’éthique à la sociologie des pratiques culturelles en passant par les sciences de l’éducation, la psychologie ou l’esthétique) elles peinent isolément à dépasser ici des apories ou des dénonciations. Pourquoi ? Comment se lient ou se délient théorie et pratique lorsqu’entrent en jeu l’identité, la profession, l’adhésion ou la distinction sociale d’un individu, avec leur efficacité pratique mais aussi leurs paradoxes, leurs dissonances ou leurs ombres préservées ? Nous questionnerons cette relation et son effet en situation d’enseignement-apprentissage en interrogeant la réception et l’usage d’un autre oxymore : l’esprit musicien et la forme scolaire.
  • La question du vivre-ensemble dans la  formation des enseignants. Des politiques aux pratiques
    20 juin 2019
    Ce numéro de la revue Éthique en éducation et en formation examinera les questions de formation des enseignants en lien avec les politiques nationales (neutralité, laïcité, multiculturalisme...), mais il pourrait aussi inclure des textes sur la formation à l'éducation au vivre-ensemble, de manière plus large, par exemple, la formation des enseignants au dialogue, au règlement de conflits, etc., ou encore à travers différentes disciplines. Dit autrement, ce numéro ne se limitera pas aux orientations politiques des différentes régions étudiées.
  • L’histoire et la géographie, disciplines d’éducation, de recherche et de développement
    19 juin 2019
    À travers leur enseignement, l’histoire et la géographie transmettent des compétences, le savoir être et le savoir-faire dont chacun peut se servir dans la vie. En vue de promouvoir leurs finalités éducatives, les professeurs Pierre Kipre (historien) et Alphonse Yapi-Diahou (géographe) ont œuvré de longues années durant au sein du département d’histoire et de géographie de l’ENS d’Abidjan. Ainsi, par leurs enseignements, leurs travaux de recherche et par leur position institutionnelle respective, ils ont contribué à forger, dans la conscience de plusieurs générations de cadres ivoiriens, une mentalité de citoyens responsables, conscients des enjeux du développement et capables d’affronter les défis de notre société. Pour toutes ces raisons, ils méritent la reconnaissance de la communauté scientifique et universitaire.
  • La construction de l’espace européen de l’enseignement supérieur, 20 ans après le lancement du Processus de Bologne
    19 juin 2019
    20 années après la signature du Processus de Bologne, le moment semble opportun de procéder à un bilan de son implémentation. Il s’agit de se concentrer sur sa dimension processuelle et sur les évolutions et les réponses organisationnelles et/ou stratégiques apportées à sa mise en pratique par les établissements d’enseignement supérieur concernés. Le regard porté sur le Processus de Bologne ne saurait être exclusivement managérial. La mise en œuvre du Processus de Bologne, non normatif, avec des déclinaisons nationales souvent induites par des politiques particulières, s’est souvent heurtée à des difficultés d’appropriation et de légitimation par les acteurs des systèmes d’enseignement supérieur, ce qui pose le problème, finalement, de l’efficacité du Processus. Il est également intéressant d’étudier les universités comme acteurs et producteurs de discours relativement à la construction européenne.

Actualités des revues de l'IFE (flux RSS)