Accueil EFTS

L’unité Mixte de Recherche « Education, Formation, Travail, Savoirs » (UMR EFTS) est sous la tutelle de l’université Toulouse Jean Jaurès et de l’École Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole.
L’UMR EFTS fédère l’ensemble des chercheurs en éducation de l’Université de Toulouse autour de problématiques de recherche spécifiques et complémentaires relatives aux processus d’éducation et de formation, au vécu et à la mise en œuvre du travail, à l'organisation et la diffusion des savoirs.

L’UMR EFTS fédère quatre entrées thématiques :

  • Phénomènes didactiques
  • Processus éducatifs, d'enseignement et d'apprentissage
  • ProfessionnalisationS EducationS
  • Conduite et accompagnement du changement

Actualités scientifiques



Calendrier des séminaires des entrées de l'UMR EFTS


Soutenances de thèses et HDR


Ingrid VERSCHEURE le 11 février 2020 à 14h00
Claire DEBARS le 12 février 2020 à 14h00


Manifestations organisées


Rencontres internationales du réseau de Recherche en Education et en Formation


Évaluer les apprentissages, les enseignements, les dispositifs de formation : Penser le continuum des recherches collaboratives aux pratiques professionnelles  - 29 juin 2018

 Manifestation co-organisée par l'UMR EFTS


Colloque International
Mêlées et démêlés,
50 ans de recherches
en Sciences de l'Education
Toulouse,
20-21-22 septembre 2017

Activités de l'UMR EFTS


Exposition :


Les Dossiers des Sciences de l'Education


DSE 41 - La recherche francophone en éducation : réseaux, échanges, publications
Numéro coordonné par Richard Etienne, Vincent Dupriez, Olivier Maulini, Maurice Tardif

DSE 40 - Mêlées et démêlés, 50 ans de recherche en sciences de l'éducation
Numéro coordonné par Pascal Dupont, Daniel Guy, Isabelle Fabre



Tous les numéros

Actualités Education de Calenda (flux RSS)

  • Identité, dignité et handicap
    26 février 2020
    L’objet du colloque consiste à mesurer les progrès réalisés ou à attendre en matière d’affirmation ou de pleine réalisation de l’identité et de la dignité des personnes en situation de handicap. Il s’agit d’analyser les outils, les mécaniques, les politiques et les actions qui permettent à chacun de banaliser sa place dans la société en ayant les mêmes attentes qu’une personne valide, et d’aborder la manière dont la société dans son ensemble reçoit et perçoit cette évolution inclusive. En dehors de la question de la définition du handicap, c’est celle de sa représentation qui se pose avec notamment la recommandation du Comité des droits des personnes handicapées. Pour répondre à ces interrogations seront ainsi mobilisés des savoirs multiples : droit, sociologie, psychologie, regards de chercheurs, de praticiens, de responsables associatifs…
  • Rencontres nationales sur les recherches en musique
    25 février 2020
    Ces rencontres ont pour objectifs de rendre compte de la multiplicité des recherches en musique et d’encourager leur dialogue et leur croisement, en portant une attention particulière aux recherches fondées sur la pratique ou orientées vers cette dernière. Ces rencontres sont ouvertes à des contributions, des témoignages et retours d’expériences de chercheuses et chercheurs, de musiciennes et musiciens, de pédagogues et également d’étudiantes et étudiants. Les propositions fondées sur l’articulation d’un aspect théorique et d’un aspect pratique, et présentées par un binôme formé d’une chercheuse ou d’un chercheur et d’une ou un artiste, sont particulièrement bienvenues.
  • Quel modèle de développement durable des écosystèmes oasiens et des montagnes dans les espaces maghrébins, africains et euro-méditerranéens?
    25 février 2020
    Le congrès tentera d'aborder ces problématiques et d'ouvrir un débat approfondi avec l’ensemble des parties prenantes et des intéressés, afin de construire des visions pratiques et formuler des modèles de développement intégré en vue de concrétiser le développement durable des régions oasiennes et de montagne en partant de la réhabilitation du capital humain et passant par la mobilisation et la valorisation des différentes ressources locales pour alléger l’acuité des déséquilibres sociaux et spatiaux dans ces régions. Ce congrès international sera également l'occasion de partager et d’échanger des expériences de développement avec divers chercheurs (marocains et étrangers) dans le cadre de la coopération internationale, notamment Sud-Sud, afin d’affronter les défis de la mondialisation, des changements climatiques et des contraintes environnementales.
  • Médiation(s) et médiatisation(s) en classe de langue
    24 février 2020
    Le colloque Médiation(s) et médiatisation(s) en classe de langue cible ce qui fait le quotidien des enseignants de langues, des conseillers pédagogiques, des formateurs et des chercheurs en didactique et en pédagogie, tous niveaux et types d’enseignement confondus : quelles(s) mise(s) en œuvre de la médiation ? Quelles conséquences en classe ? Conformément à l’étymologie du terme (lat. colloquium), ce colloque se veut invitation à discussion : discussion sur les savoirs et les pratiques entourant la médiation, la médiatisation et la responsabilité des acteurs, dans le contexte de la classe de langue.
  • « Homeschooling, home education », instruction dans la famille, école à la maison...
    24 février 2020
    Si les taux de scolarisation des individus soumis à l’instruction obligatoire avoisinent les 100 % dans nombre de pays occidentaux, des parents y instruisent cependant leurs enfants hors établissement scolaire (public comme privé). Illégale en Allemagne, marginale en France (0,36 % des 6-16 ans), minoritaire aux États-Unis (3 % de la population d’âge scolaire), la non scolarisation manifeste actuellement une croissance dont l’écho est amplifié par l’intérêt des pouvoirs publics et des médias. La non scolarisation pose en effet des questions théoriques et empiriques dont la portée va bien au-delà de sa faible importance quantitative. Pour la cinquième année depuis 2015-2016, ce séminaire ouvre un espace à la présentation et à la discussion de travaux qui portent sur différents aspects de la non scolarisation, et en particulier sur les trajectoires biographiques, les pratiques pédagogiques, les relations familiales et les modalités d’encadrement public.
  • Collecter, collectionner, conserver
    21 février 2020
    Chaque année, le congrès national des sociétés historiques et scientifiques, lieu de rencontre et d’échange unique dans le paysage de la recherche française, rassemble des spécialistes issus de très nombreuses disciplines : histoire, géographie, sciences, ethnologie, anthropologie, préhistoire et protohistoire, archéologie, philologie, histoire de l’art, environnement, etc. Il accueille également des jeunes chercheurs (dont c’est parfois la première intervention publique) et des érudits locaux : la confrontation des regards, des expériences et des approches méthodologiques explique la singularité de ce congrès.
  • Le savoir de l'action
    21 février 2020
    Cette journée d’étude est proposée comme un prolongement de la journée jeunes chercheurs·ses « Faire avec et pour : quelle posture dans la recherche en action ? Du terrain à l'épistémologie », qui s’est tenue en avril 2019 à Reims. Le souhait de l’ensemble des participants.es était d’organiser un rendez-vous annuel changeant chaque année de ville, destiné aux jeunes chercheurs·ses impliqué.es dans des recherches-actions. Il s’agira cette année de mettre en avant les conditions de possibilité de recherches, académiques ou non, engagées à partir du terrain et des savoirs qu’il recèle pour les acteurs.rices, en interrogeant quatre enjeux clés pour ce type de démarche : la réflexivité, la légitimité, la distanciation et l’engagement.
  • Rencontres de géographie de la santé
    19 février 2020
    En s'appuyant sur les réseaux existants (Commission Santé du Comité National Français de Géographie -CNFG, axe Santé et Territoires du Collège International des Sciences du Territoires -CIST, Revue Francophone sur la Santé et les Territoires), ces rencontres sont ouvertes à l’ensemble des personnes intéressées par les liens entre santé et territoire et ceci quels que soient leur profil (« jeunes » chercheurs comme confirmés, étudiants en master, doctorants, post-doctorants, acteurs institutionnels, associatifs, élus, membres de la société civile, etc.) et leur entrée disciplinaire (géographie, aménagement, anthropologie, sociologie…).
  • Parenthèse poétique n°1
    18 février 2020
    La chanson a toujours animé la société depuis les temps les plus anciens. Au-delà de la distraction et du divertissement, cet art a depuis des millénaires accompagné les hommes au gré de circonstances diverses, rythmant leurs joies, leurs péripéties et leurs peines ; officialisant ici une conquête, déplorant là-bas un deuil ; les solennités infinies qui en découlent ne manquent guère d’intérêt et confirment à elles seules l’attention grandissante que les chercheurs lui portent. Paradoxalement et malgré son importance capitale, les travaux universitaires algériens s’y rapportant se font rares. Cette journée d’étude vise à exploiter la chanson sur tous les plans, que l’on use de la linguistique, de la sémiologie, de la rhétorique, de la poétique ou de la didactique pour l’appréhender, ces disciplines peuvent aider à la comprendre, à s’en servir pour l’enseignement, ou encore, à y inclure des modalités d’analyse nouvelles au profit de la recherche scientifique.
  • Archives Jean Piaget : recherches et applications pédagogiques
    17 février 2020
    La fondation Archives Jean Piaget organise, dans le cadre de ses missions scientifiques, un séminaire interdisciplinaire où des spécialistes sont invités à aborder, sous l’angle de leur discipline respective, une question relevant des thématiques qui furent celle de l’œuvre de Piaget. La règle du jeu veut que chaque orateur mette en perspective l’approche contemporaine de sa discipline ou spécialité avec celle développée par Piaget afin d’en souligner les points communs et les divergences. L’éventail des disciplines va de la psychologie à la neuropsychologie et la psychiatrie en passant par les sciences de l’éducation, les neurosciences, la philosophie ou encore la théologie.
  • Langues et Usages n° 4 – Varia
    17 février 2020
    La revue Langues et Usages lance un numéro varia pour publication en décembre 2020. La revue couvre tous les champs disciplinaires en relation avec la linguistique, la littérature et la didactique du français. Langues et Usages est une revue en ligne publiée par le laboratoire LESMS (Les langues étrangères de spécialité dans les milieux socioprofessionnels : préparation à la spécialisation) à raison d’un numéro par an et se présente comme un espace de réflexion sur toutes les manifestations du langage dans son milieu naturel. La revue se propose de prendre en charge toutes les publications inédites dans le domaine de la linguistique interne, de la sociolinguistique, de la psycholinguistique, de la sémiologie, de la didactique des langues et de la littérature. Elle privilégiera les recherches interdisciplinaires, mais diffusera aussi les contributions relatives à un seul domaine.
  • Se soustraire à l’empire des grands. Enfance, jeunesse et agentivité (1500-1830)
    14 février 2020
    Depuis quelques décennies, la recherche accorde un intérêt croissant aux acteurs et actrices historiques. Concept-clé pour l’étude de la marge de manœuvre des individus dans des contextes sociaux donnés, l’agentivité (agency) est au cœur de la redécouverte de protagonistes privés de visibilité, telles que l’ont été et le sont encore dans une large mesure les femmes. Représentant une portion essentielle de la population, les enfants sont pourtant encore très marginaux dans ces études. En ouvrant la réflexion sur l’expérience enfantine et les modalités de l’agentivité de la jeunesse entre le XVIe et le premier tiers du XIXe siècle, ce colloque à vocation interdisciplinaire entend contribuer à leur visibilisation tout en participant au renouvellement en cours de l’écriture de l’histoire.
  • Apprentissages, stratégies et politiques éducatives. Quelles interdisciplinarités, méthodologies et perspectives internationales ?
    14 février 2020
    Cette deuxième édition du colloque invite à analyser les conditions de la réussite éducative à travers les nouveaux défis posés aux recherches sur les apprentissages, et en particulier, aux recherches sur les politiques et stratégies éducatives. L’objectif de ce colloque biannuel, est le décloisonnement disciplinaire pour développer les connaissances dans les domaines des apprentissages, des organisations et des systèmes institutionnels de formation et d’éducation.
  • L'école en Algérie : entre tradition, colonialisme et modernité (XIXe -XXe siècles)
    13 février 2020
    Cette journée d’étude artésienne du 27 novembre 2020 propose d’analyser l’enseignement dans l’Algérie de 1962 au milieu des années 1970 et son inscription dans la triple temporalité des périodes anté-coloniale, coloniale et de l’indépendance. Ce jeu des temporalités, leur manipulation à l’œuvre dans la construction de l’école de l’Algérie indépendante, ont généré des tensions vives entre la fidélité à la Tradition et le souci d’installer l’Algérie nouvelle dans la modernité. Il conviendra de les explorer pour cerner les enjeux politiques, économiques et sociaux majeurs de la relation de l’Algérie nouvelle avec son passé arabo-islamique et avec l’héritage de la colonisation française dont elle proclame vouloir s’affranchir de manière radicale
  • Prix Annie Semal-Lebleu de l'Association laïque pour l'éducation, la formation, la prévention et l'autonomie (Alefpa), 2020
    12 février 2020
    L’l'Association laïque pour l'éducation, la formation, la prévention et l'autonomie (Alefpa) décerne chaque année deux prix de 1500 € récompensant un mémoire de master 2 (recherche ou professionnel) ou une thèse de doctorat. Les travaux doivent concerner les enfants, adolescent·e·s ou adultes connaissant des difficultés à caractère social ou présentant un handicap physique ou psychique. Ils peuvent traiter soit de l’éducation ou de la formation, soit des modalités d’accompagnement, soit des soins à leur apporter. Ils envisagent notamment les moyens susceptibles de favoriser la prévention, l’accession de ces publics à l’autonomie ou leur statut de citoyen dans la société. Les disciplines concernées sont notamment (mais non exclusivement) les suivantes : architecture, médiation culturelle, sciences de l’éducation, psychologie, sociologie, sciences politiques, les disciplines médicales…
  • Enseignement du religieux et laïcité : antidotes contre la radicalisation
    10 février 2020
    Ce colloque a l’ambition de se réapproprier, aux niveaux des réformes scolaires et des recherches universitaires en sciences humaines et sociales, le religieux dans ses dimensions symbolique, culturelle et philosophique, sa diversité et sa complexité, y compris le fait islamique. C’est là une exigence laïque, relevant de la laïcité de connaissance spécifique de la phase avancée de la modernité, enracinée dans les droits de l’homme et la rationalité critique inhérente à la philosophie post-métaphysique et aux sciences humaines et sociales.
  • Embodied interactions, Languaging and the Dynamic Medium (ELDM 2020)
    10 février 2020
    The Embodied interactions, Languaging and the Dynamic Medium Workshop (ELDM2020) is gathering interests and works in embodiment, languaging, diversity computing and human technologies. Recent developments in these communities are ripe for focused conversations, and this workshop will be a coming-together for cross-pollination and explorations of possible common futures.
  • Monde arabe et méditerranéen à l’ère du numérique : formes, pratiques et représentations
    10 février 2020
    Cette journée d’études invite les chercheurs à discuter des travaux traitant des unités lexicales et les formes discursives, comme objets de recherche de la lexicologie, la lexicographie, la sémantique lexicale et l’ethno-psycho-sociolinguistique, et ce dans l’objectif d’identifier les éventuelles formes de substitution, d’emprunt, d’adaptation, d’hybridation, etc. marquant les langues de la Méditerranée. L'objectif de ceci sera de rendre compte de la configuration des langues et des discours dans le monde arabe et méditerranéen et de l'influence des langues présentes dans cette région sur les pratiques sociales et culturelles.
  • Welcome to higher education? New and potential students in England and France
    7 février 2020
    The conference will explore the notion of “welcome” at university in its broader sense, including practical and pedagogical support offered to first-year students and students on international mobility programmes. It will reflect on the role of higher education institutions and transnational organisations in defining and attending to the needs of students in France and the UK. A key question for the conference relates to the discursive process of inclusion/exclusion of students and would-be students, in the context of increasing internationalisation of education and growing managerialism and marketisation of universities – the current legislative draft of the French national research programme (Loi de programmation pluriannuelle de la recherche) seems to be an example of these processes.
  • Internationalisme(s) et éducation pendant la Guerre froide
    7 février 2020
    Encore peu de travaux se sont intéressés à l’internationalisme éducatif tel qu’il se développe au cours de la Guerre froide. Cette période offre pourtant un cadre exceptionnel pour saisir l’évolution et les métamorphoses des processus d’internationalisation des savoirs et des pratiques éducatives, que ce soit dans la sphère scolaire ou extra-scolaire. Portés par une multitude d’acteurs nationaux, internationaux et impériaux, ceux-ci s’articulent en effet étroitement non seulement avec les enjeux posés par l’affrontement idéologique entre les blocs de l’Est et de l’Ouest, mais aussi avec le processus de construction européenne, la décolonisation, l’émergence du « tiers-mondisme » et les tentatives de régulation des relations internationales (maintien de la paix, etc.). Dès lors, il s’agit dans ce colloque de poser les bases pour une histoire plurielle et croisée de l’internationalisme éducatif, en retraçant ses formes, ses trajectoires (Nord-Sud, Est-Ouest, Sud-Sud) ainsi que son impact sur le cadre politique et les rapports de force déterminés par la « Guerre froide globale ».
  • Pratiques de classe en contextes francophones
    5 février 2020
    Le métier d’enseignant connait une évolution rapide au vu toutes les transformations que connaissent les sociétés d’aujourd’hui. La recherche de l’efficience dans l’exercice de la profession, de la réussite de l’école en termes de résultats devient non simplement une demande sociale pressante, faisant écho à de nouvelles attentes de la société, mais aussi un enjeu fondamental pour tous les systèmes éducatifs qui subissent des évaluations et des classements à l’échelle régionale et/ou internationale.
  • Portes ouvertes 2020 de l'institut supérieur des arts de Toulouse (isdaT)
    4 février 2020
    L’isdaT — institut supérieur des arts de Toulouse, établissement public d’enseignement supérieur dédié aux arts plastiques, au design, au design graphique, à la musique et à la danse, ouvre ses portes au public, et l'invite à rencontrer les équipes et découvrir le travail des enseignants et étudiants.
  • Élèves et maîtresses : permanences et ruptures dans l’apprentissage des artistes femmes (France, 1849-1924)
    4 février 2020
    Dans le cadre de l’exposition « Juana Romani (1867-1923), modèle et peintre. Un rêve d’absolu » (13 mai-20 septembre 2020), le musée Roybet-Fould, en partenariat avec le musée Rodin et le centre François-Georges Pariset EA 538 (Université Bordeaux Montaigne), a souhaité approfondir la réflexion sur la formation des artistes femmes au XIXe siècle. L’accès à l’École des beaux-arts, institution publique garante d’une forme de professionnalisme, n’étant possible qu’à la fin du XIXe siècle, la question de l’apprentissage demeure centrale pour les femmes. De la pratique artistique à la constitution d’un réseau, en passant par la connaissance acquise dans les musées ou les livres, il s’agit de s’intéresser à toutes les modalités de transmission ayant contribué à leur formation. Si les figures masculines ne peuvent être écartées de cette histoire, nous questionnerons plus particulièrement le rôle de référente et de pédagogue de certaines artistes.
  • Faire de la recherche sur les terrains de la protection judiciaire de la jeunesse
    4 février 2020
    L’unité recherche et études, au sein du service de la recherche et de la documentation de l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), organise son séminaire annuel de recherche pluridisciplinaire à l’attention d’un public de chercheur·e·s, de formateur·rice·s, de professionnel·le·s du secteur de la protection de l’enfance et de la jeunesse en difficulté et d’étudiant·e·s. Pour cette année 2020, le séminaire de recherche se recentre sur le champ de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Quelles sont les recherches menées sur les terrains de la PJJ ? Que nous permettent-elles de comprendre des enjeux actuels de cette institution, des pratiques professionnelles qui s’y produisent/développent et de la connaissance des publics accompagnés ?
  • Sábios, professores e artistas. Artes e saberes em movimento, práticas em transformação
    31 janvier 2020
    De que modo pode o diálogo com as artes ajudar a transformar práticas pedagógicas tendo em vista a construção de saberes e, simultaneamente, a superação de situações de conflito, dis-criminação e desigualdade em contexto de sala de aula? Na resposta a esta questão inspiramo-nos nas palavras de Max Weber em torno de “A Ciência como Vocação” para daí interrogar o papel e o lugar do professor universitário e as (novas) exigências do “fazer docente”, hoje.
  • Les disciplines scolaires à l’heure des réformes au Cameroun : pratiques didactiques et perspectives nouvelles
    30 janvier 2020
    Ce premier numéro des Cahiers du Département de Didactique des disciplines se propose de poser des regards pluriels sur les pratiques actuelles d’enseignement des disciplines scolaires en contexte de réformes. Il appelle à un débat fécond qui, nourri de positionnements épistémologiques et d’orientations théoriques et méthodologiques de l’heure, éclaire les pratiques d’enseignement-apprentissage et profile des perspectives nouvelles et réalistes qui reposent sur la diversité des contextes camerounais.
  • Atlas 2020 – Ukraine > France
    28 janvier 2020
    La Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH), le Centre d’Etudes Franco-Russe (CEFR) de Moscou et l’Ambassade de France en Ukraine (AFU), avec le soutien du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, proposent des aides à la mobilité pour des séjours en France de 3 mois aux chercheurs postdoctorants Ukrainiens ayant soutenu leur thèse à partir de 2014. Cette aide à la mobilité est destinée à réaliser des travaux de recherche en France : enquêtes de terrain, travail en bibliothèques et archives. Cet appel s’inscrit dans le cadre du Programme Atlas de mobilité postdoctorale de courte durée lancé par la FMSH et ses partenaires.
  • Transmettre, expérimenter, éprouver l'enquête de terrain
    28 janvier 2020
    Cette journée d’étude est organisée à partir de trois axes qui peuvent s’enchevêtrer. Le premier relève d’une socio-histoire des formations à l’enquête de terrain, une analyse des configurations dans lesquelles ces enseignements se sont construits, légitimés, bricolés parfois. Le second axe vise à analyser comment les controverses épistémologiques sur la pratique d’enquête dans la recherche ont contribué à transformer l’enseignement ou la transmission de cette pratique de l’enquête notamment dans les sciences sociales historiques, brouillant ou redéfinissant les frontières disciplinaires, travaillant les dichotomies savant·e / ignorant·e, objectivité / subjectivité, neutralité /engagement, scientifique / politique, réduction de l’objet / attention à l’inattendu. Le dernier, enfin, sollicite des ethnographies de l’enseignement ou de la transmission de la pratique d’enquête qui intègrent le terrain de la salle de classe.
  • Colloque doctoral international de l’éducation et de la formation (CIDEF 2020)
    28 janvier 2020
    Les doctorant·e·s du Centre de recherche en éducation de Nantes (CREN), en partenariat avec les doctorant·e·s du Centre de Recherche sur l’éducation, les apprentissages et la didactique (CREAD) organisent la cinquième édition du colloque doctoral international de l’éducation et de la formation (CIDEF). Ce colloque s'adresse aux doctorant·e·s et jeunes docteur·e·s (ayant soutenu depuis moins de deux ans) de toutes les disciplines dont les travaux traitent de la dimension formative sous tous ses aspects.
  • La fabrique des parents
    28 janvier 2020
    La diffusion du néologisme « parentalité » à la fin du XXe siècle témoigne d’une attention croissante de l’opinion publique à la manière dont les parents s’occupent des enfants. Transversal à l'ensemble des sciences sociales, ce concept permet de réunir chercheurs et chercheuses de différents horizons disciplinaires afin d'interroger ensemble les modalités du devenir et de l'être parent (d'un enfant dit biologique, adopté ou avec l'aide de la médecine) pour des parents hétérosexuels, homosexuels ou bisexuels. Les différentes communications seront l'occasion d'étudier principalement trois dimensions de la parentalité : quelles sont les normes entourant la procréation, en fonction de l'âge, du sexe, de l'état de santé et de l'orientation sexuelle du parent en devenir ? quelles sont les modalités de l'exercice du rôle de parent en fonction des caractéristiques de ce dernier (sexe, état de santé, appartenance sociale) et de celles de l'enfant ? quelles divisions du travail parental et éducatif interviennent entre les parents et d'autres figures de référence ou institutions ?

Actualités des revues de l'IFE (flux RSS)